26.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

COOPERATION A MOSTAGANEM: L’Ambassadeur du Bengladesh hôte de l’université

Mr Muhammad Zulqar Nain Ambassadeur de la République Populaire du Bengladesh accompagné de son attaché de l’administration et des finances était hôte de l’Université Abdelhamid Ibn Badis ce jeudi 17 février 2022. Selon la déclaration de Mme H. Benoudnine vice recteur chargée de la coopération et des relations extérieures de l’UMAB, cette visite s’inscrit dans le cadre de l’instauration  de partenariat et de  coopération entre les universités algériennes et celles du pays des représentants  diplomatiques bangladais. Néanmoins cette visite rentre aussi dans un autre registre qui est celui de préparer en partenariat avec l’Université la célébration du 100ème anniversaire du Sheikh Mudjib Errahmène. Une commémoration que l’ambassadeur a souhaité célébrer à Mostaganem pour diverses raisons. Ce choix est opportun car il marquera très certainement des arrêts sur l’histoire commune des années soixante dix entre l’Algérie et le Bengladesh. En effet  la proclamation de l’indépendance de ce pays en 1971  ponctuée par des sacrifices  ont fait du cheikh Mudjib Errahmaène le père fondateur de cette république. En commun accord, la commémoration  aura bien lieu le 30 mars de l’année en cours. L’ambassadeur, s’exprimant en entrevue avec la presse locale, affirme que cette commémoration sera très bénéfique pour les étudiants qui auront l’occasion de faire connaissance avec les glorieuses pages d’histoires du Cheikh. Faut-il encore préciser que la premier ministre actuel de la République populaire du Bengladesh en l’occurrence  Hassina Wazed est bien la fille du cheikh Moudjibou Errahmane. Mr Muhammad  Zulqar Nain  a tenu aussi à informer sur les grandes opportunités économiques que son ambassade est en train de démarcher avec l’Algérie afin de dresser une passerelle de coopération et de partenariat dans le secteur de l’industrie. Il précise que le secteur de l’investissement au Bengladesh est libéral et qu’en Algérie il y a beaucoup d’opportunités car le tissu industriel s’est nettement développé ces dernières années car il y a une stratégie avérée. Il ajoutera qu’il y a actuellement des approches entre les opérateurs économiques des deux pays afin d’instaurer un partenariat dans le secteur du prêt-à-porter et du textile en général. Ce secteur, faut-il le signaler est très développé au Bengladesh.

En ce qui concerne l’Education, il assurera que l’éducation est le moyen de connecter les peuples et que notre démarche vise à établir un corridor entre les universités des deux pays.  Enfin le diplomate ajoutera qu’il serait aujourd’hui très opportun  de consolider la coopération entre les deux nations par des rapprochements réguliers comme c’est le cas de la visite d’hier à l’Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem.

Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img