15.9 C
Alger
vendredi 30 septembre 2022

Constantine Renforcement de l’AEP à Ali-Mendjeli et Massinissa

Deux nouveaux projets destinés à renforcer l’alimentation en eau potable (AEP) dans les villes d’Ali-Mendjeli et de Massinissa (wilaya de Constantine) ont été mis en exploitation, a-t-on appris, hier, auprès de la Direction locale des ressources en eau (DRE). L’opération s’inscrit dans le cadre des mesures prises en vue de l’amélioration de la distribution de l’eau potable dans l’ensemble des sites urbains et des unités de voisinage (UV) de ces deux nouveaux pôles urbains à forte croissance démographique, durant la saison estivale, qui enregistre une forte consommation de cette ressource vitale, a indiqué le chef du service de l’AEP au sein de la DRE, Mansour Fortas.
La première opération a consisté en la réalisation d’un réservoir d’eau d’une capacité de 20 000 m3 pour l’amélioration de l’approvisionnement en eau de la zone d’extension Ouest de la circonscription administrative Ali-Mendjeli, a précisé le responsable, faisant état de l’exploitation dans une première étape de 10 000 m3, ainsi que de la réalisation d’une station de pompage d’un débit de 300 litres/seconde et la pose d’une conduite d’eau de 3 km.
Un total de 58 000 habitants des UV 14-15-16-19-20-21 de la ville Ali-Mendjeli sont concernés par l’opération, qui a mobilisé un budget estimé à 256 millions DA, a-t-il ajouté.
La seconde opération porte sur la réalisation d’un château d’eau d’une capacité de
1 500 m3 au profit de la ville Massinissa, l’une des grandes agglomérations de la de la commune d’El Khroub (sud-ouest de Constantine), a déclaré M. Fortas. L’opération, qui a nécessité une enveloppe financière de l’ordre de 174 millions DA, a porté également sur l’installation d’une conduite d’adduction de 100 m, a poursuivi le responsable, notant qu’elle est destinée à renforcer l’AEP au profit de 30 000 habitants.
Le programme de consolidation de l’AEP «spécial été 2022» a consisté, d’autre part, en l’exécution en étroite collaboration avec la Société de l’eau et de l’assainissement de Constantine (Seaco) de diverses actions relatives à la réparation des fuites d’eau et à la rénovation des réseaux d’eau secondaires au niveau des douze communes de la wilaya, a-t-il révélé.
Le taux de couverture en eau potable est estimé actuellement à 98 % dans la wilaya de Constantine, qui dispose de pas moins de 247 réservoirs d’eau, d’une capacité globale de 419 320 m3.
Amar Gh.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img