20.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

Constantine: Relance des travaux de réhabilitation de deux vieilles mosquées

Les travaux de réhabilitation des vieilles mosquées Sidi Lakhdar et Abderrahmane-Bachtarzi de Constantine ont été relancés, a indiqué, hier, le directeur de wilaya de la Culture et des Arts, Aribi Zitouni. «Toutes les procédures administratives relatives aux projets de réhabilitation de ces deux lieux de culte de grande valeur architecturale et historique ont été achevées et les ordres de service (ODS) ont été délivrés aux entreprises de réalisation», a indiqué le responsable à l’APS, affirmant que les «chantiers sont en cours». Les études de réhabilitation de ces deux mosquées ancestrales (Sidi Lakhdar réalisée en 1743 et Abderrahmane-Bachtarzi construite durant la même période) ont été approuvées et les marchés de réalisation ont été attribués pour un montant de plus de 138 millions de dinars concernant la mosquée Sidi Lakhdar et ses annexes et plus de 35 millions DA pour la mosquée Abderrahmane-Bachtarzi, a détaillé M. Zitouni. Un délai de 30 mois a été fixé pour l’achèvement du projet de réhabilitation de la mosquée Sidi Lakhdar et ses annexes, alors que la réhabilitation de la mosquée Abderrahmane-Bachtarzi devra être achevée dans un délai de 8 mois, selon les précisions fournies par le responsable.
La restauration de ces mosquées anciennes, lancée en 2014 dans le cadre des préparatifs de la manifestation «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe», avait été interrompue pour diverses raisons en rapport notamment avec des aspects administratif et techniques des projets, a-t-on rappelé. A Constantine, 12 mosquées dont celles de Sidi Lakhdar et Abderrahmane-Bachtarzi, en plus de huit zaouïas, sont concernées par les travaux de réhabilitation lancés en 2014 dans le cadre des préparatifs de cette manifestation culturelle, a-t-on rappelé, notant que la plupart des chantiers sont actuellement à l’arrêt à cause de «contraintes techniques». Sur les 12 mosquées concernées par la réhabilitation, seules les mosquées Hassan Bey et Djamaâ El Kebir ont été restaurées et rouvertes, alors que les chantiers des 10 mosquées restantes ont été gelés avant de faire l’objet, en octobre 2020, d’une décision de levée de gel sur cinq projets de réhabilitation ciblant les vieilles mosquées de Sidi Lakhdar, Rebaine Cherif, Sidi Afane, Sidi El Katani et Abderrahmane- Bachtarzi, a-t-on relevé. Pour rappel, le Président Tebboune, avait ordonné, à l’occasion de la Journée du Savoir (Youm El Ilm/16 avril) de l’année 2020, la restauration de toutes les vieilles mosquées d’Algérie, dont la mosquée Sidi Lakhdar.
Hani Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img