19.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Constantine : Collecte prévisionnelle de plus de 1,5 million de quintaux de céréales

Une collecte de 1,550 million de quintaux de céréales, tous types confondus, est prévue dans la wilaya de Constantine au titre de la saison agricole en cours, a-t-on appris, samedi, auprès de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS).

Par Salem K.

La campagne moisson-battage de la saison agricole 2020-2021, lancée à l’échelle locale au début du mois de juin dernier, prévoit la réalisation d’une production céréalière estimée à 2,5 millions de quintaux (qx), dont 1,550 million de qx à collecter à travers les points de stockage de la CCLS, a précisé à l’APS son directeur, Hocine Bouzaher.
La campagne moisson-battage de cette année a touché au total une surface estimée à
88 000 hectares concentrés principalement dans les communes de la zone sud-est de la wilaya, à savoir les communes d’Ain Abid, Ibn Badis et El Khroub, a indiqué la même source.
Pas moins de 55 000 ha de la surface agricole globale consacrée à cette culture ont été réservés au blé dur, 25 000 ha au blé tendre, 6 800 ha réservés à l’orge et environ 2 000 ha à l’avoine, a détaillée M. Bouzaher.
La fourniture des semences et des engrais par la CCLS et le suivi de l’itinéraire technique par un nombre important de céréaliculteurs qui avaient bénéficié durant les dernières années d’une formation dans ce domaine, à travers des séances de démonstration et de vulgarisation, favorisent les prévisions avancées, a fait remarquer le directeur de la CCLS.
Les responsables de la CCLS ont fait état de la mise en œuvre de toutes les dispositions nécessaires pour le stockage de la récolte à travers 15 points répartis sur les 12 communes de la wilaya d’une capacité globale de près de deux millions de quintaux.
Au total, 600 moissonneuses, 60 relevant de la CCLS et le reste du secteur privé, ont été mobilisées pour assurer le bon déroulement de la campagne moisson-battage de cette année, a-t-on fait savoir.

Souk Ahras : vers une récolte de 5 000 quintaux de liège
Les services de la Conservation des forêts de la wilaya de Souk Ahras prévoient une production de 5 000 quintaux de liège, toutes espèces confondues, au cours de la campagne de récolte entamée au début du mois de juin dernier, a-t-on appris, samedi, auprès de cet organisme.
Le chef du service gestion des ressources de la Conservation locale des forêts, Mohamed Zine, a précisé à l’APS que 150 personnes ont été recrutées localement dans le cadre de cette campagne qui sera clôturée fin août prochain, ajoutant que la quantité prévue sera récoltée dans les forêts d’Ouled Bechih et Fedj Mektaâ, dans la commune de Mechroha, sur une surface de 650 hectares.
L’entreprise régionale de génie rural Babors prendra en charge cette récolte qui sera vendue aux entreprises de transformation du liège, implantées dans les wilayas de Skikda, Jijel et Béjaia, a indiqué le même responsable.
Soulignant qu’après la transformation, ce produit sera exporté vers un certain nombre de pays, à l’instar de l’Italie, la France, l’Espagne et le Portugal, M. Zine a rappelé, dans ce contexte, que pas moins de
8 265 quintaux de liège ont été récoltés la saison précédente et cédés à 71 millions DA, ce qui a permis la création de nombreux postes d’emploi permanents, notamment dans la phase de transformation.
Les forêts de liège de Souk Ahras, connues pour leur production abondante, représentent 14 351 ha sur les 96 000 hectares de surfaces forestières de cette wilaya, a fait savoir la même source.
Aussi, afin d’assurer la gestion durable des forêts de liège situées dans le nord du pays, la Conservation des forêts a procédé à la réalisation de plusieurs travaux sylvicoles et la plantation d’arbustes de liège, dont 80 hectares ont été plantés dans la commune frontalière d’Ain Zana dans le but de récupérer les surfaces détruites par les incendies ces dernières années, en plus de l’ouverture de 14 km de pistes forestières à Ain Zana et Mechroha, a indiqué Mohamed Zine.
Compte tenu de l’importance économique et environnementale des forêts de liège dans cette région, la même source a appelé avec insistance à la préservation de cette richesse contre les incendies qui sont «le premier ennemi de la forêt».

S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img