29.9 C
Alger
lundi 27 mai 2024

Constantine : 178 atteintes aux ouvrages gaziers enregistrées entre janvier et novembre derniers

Pas moins de 178 atteintes aux ouvrages gaziers de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz naturel (Sadeg) de la circonscription administrative de Ali-Mendjeli (Constantine) ont été enregistrées de janvier à novembre de l’année en cours, a-t-on appris hier, de la chargée de communication de cette entreprise.
«Ces agressions ont privé 13 200 familles de gaz et causé de nombreux désagréments aux abonnés, en plus des dégradations de l’environnement et des perturbations dans la qualité et la continuité du service», a précisé Mme Ouahiba Takhrist, relevant qu’en novembre dernier les cas d’agressions sur les ouvrages gaziers ont doublé, comparé au même mois de l’année 2020. Elle a, dans ce sens, détaillé qu’en novembre dernier, 14 ouvrages gaziers ont fait l’objet d’agressions dans des zones relevant de la compétence de la Sadeg Ali-Mendjeli, contre 7 agressions enregistrées durant la même période de l’année passée, indiquant que ces cas ont privé 900 familles de gaz. La même responsable a souligné qu’au nouveau pôle urbain des 4000 logements dans la commune d’Ain Abid, quatre agressions sur des ouvrages gaziers, commises par des entreprises de travaux, ont été enregistrées en deux jours, alors que trois cas similaires ont été recensés à la circonscription administrative Ali-Mendjeli, deux dans la commune d’Ouled Rahmoune et une agression sur ouvrage gazier dans la commune d’Ibn Badis et la localité de Bounouara (El Khroub) notamment. Mme Takhrist, rappelant que de vastes campagnes de sensibilisation sont périodiquement organisées par la Sadeg, à l’adresse aussi bien des entreprises de travaux publics et privées que des citoyens pour prévenir des dangers liés aux agressions des réseaux souterrains et aériens du gaz et de l’électricité, a exhorté les concernés à se rapprocher des services de la Sadeg pour toute information concernant les ouvrages gaziers et d’électricité. La même source a relevé qu’il est question aussi, lors des campagnes de sensibilisation, d’une mise en garde des entreprises contre les conséquences pouvant découler des agressions des réseaux gaziers et d’électricité, rappelant que les ouvrages gaziers et d’électricité sont protégés en vertu de l’arrêté interministériel du 14 juin 2011 fixant les limites, conditions et les modalités d’occupation du périmètre de protection autour des installations et infrastructures de transport et de distribution d’électricité et de gaz. Mme Takhrist a ajouté que la Sadeg assure aux citoyens ainsi qu’aux entreprises un accompagnement lors des travaux, en les dotant des itinéraires des réseaux gaziers souterrains afin d’éviter tout désagrément ou dommages, indiquant que ce genre d’agression porte préjudice à l’entreprise et constitue un danger menaçant les travailleurs des chantiers et même les riverains. Par ailleurs, la même responsable a signalé que depuis janvier dernier, trois actes de vandalisme commis par des inconnus ont visé des installations relevant de la compétence de la Sadeg, dont deux cas à la circonscription administrative Ali-Mendjeli et un troisième dans la commune d’Ain Abid.
Samy Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img