22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Conflit ukrainien: Vladimir Poutine n’envisage pas d’introduire la loi martiale

La Russie ne prévoit pas d’introduire la loi martiale, a affirmé, hier, le président russe Vladimir Poutine, en réponse à d’insistantes rumeurs en ce sens à cause du conflit en Ukraine. «La loi martiale est mise en œuvre (…) en cas d’agression, notamment dans les régions où des combats ont lieu. Nous n’avons pas une telle situation, et j’espère qu’elle n’interviendra pas», a-t-il répondu à des employés de la compagnie aérienne russe Aeroflot.
Par ailleurs, le cessez-le-feu promis hier matin par la Russie, pour permettre l’évacuation des civils de deux villes du sud-est de l’Ukraine, Marioupol et Volnovakha, n’a pas été respecté dans le port stratégique ukrainien qui continue d’être bombardé. Les Ukrainiens ont reporté hier l’évacuation des civils du port stratégique de Marioupol, invoquant des violations du cessez-le-feu par les forces russes qui assiègent cette ville et avancent ailleurs dans le pays, avec toujours de féroces combats autour de la capitale Kiev. La prise de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine, bombardée par les Russes et leurs alliés depuis plusieurs jours, serait un important tournant dans le conflit au dixième jour de l’invasion, alors que Moscou et Kiev se préparent à un troisième round de négociations durant le week-end. Elle permettrait en effet, à l’est, la jonction entre les forces russes venues de la Crimée annexée, qui ont déjà pris les ports clés de Berdiansk et Kherson, et les troupes séparatistes et russes dans le Donbass. Et aux forces russes, consolidées côté Est, de remonter vers le nord et pousser encore plus leurs troupes vers le centre et le nord, où les combats font rage, notamment à Kiev et Kharkiv. Annoncée dans la matinée, l’évacuation des civils de Marioupol a été reportée «pour des raisons de sécurité», car les forces russes «continuent de bombarder Marioupol et ses environs», a déclaré la mairie à la mi-journée. Après dix jours de guerre, le bilan est impossible à vérifier de manière indépendante. Kiev fait état d’au moins 350 civils et plus de 9 000 soldats russes tués, sans mentionner ses pertes militaires, et Moscou évoque 2 870 morts côté ukrainien et 498 côté russe.

Zelensky dénonce le rejet «délibéré» de l’Otan d’une zone d’exclusion aérienne
Les membres de l’Otan ont rejeté la demande de Kiev de créer une zone d’exclusion aérienne en Ukraine pour ne pas se retrouver engagés dans ce conflit. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a regretté la décision de l’Otan de ne pas instaurer de zone d’exclusion aérienne en Ukraine, en pleine invasion russe, dénonçant une forme d’«auto-hypnose» des membres de l’Alliance. «Aujourd’hui, la direction de l’Alliance a donné le feu vert à la poursuite des bombardements sur des villes et villages ukrainiens, en refusant d’instaurer une zone d’exclusion aérienne», a-t-il affirmé dans une vidéo publiée par la Présidence ukrainienne. «Nous pensons que les pays de l’Otan ont créé eux-mêmes un narratif affirmant qu’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine provoquerait une agression directe de la Russie contre l’Otan», a-t-il poursuivi. «C’est un processus d’autohypnose pour ceux qui sont faibles, en insécurité intérieure, alors qu’ils ont des armes bien plus puissantes que les nôtres», a ajouté le président ukrainien.

Réunion demain du Conseil de sécurité de l’ONU
Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira une nouvelle fois en urgence demain sur le conflit en Ukraine, à la demande des Etats-Unis et de l’Albanie, a-t-on indiqué de sources diplomatiques. A la suite de cette session publique, des consultations à huis clos entre les 15 membres du Conseil de sécurité suivront dans la foulée, cette fois à la demande du Mexique, à l’initiative d’un projet de résolution qui reste sans mise au vote, a précisé un diplomate sous couvert d’anonymat. Il est à relever par ailleurs, que l’ambassade d’Algérie à Kiev a annoncé, hier, la suspension momentanée de ses services en raison de la situation sécuritaire prévalant dans le pays.
Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img