26.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Confinement reconduit dans 14 wilayas : Des mesures et un relâchement persistant

Le confinement à domicile vient d’être prolongé de 21 jours à travers 14 wilayas du pays,
au lieu de 19, à compter d’aujourd’hui.

Par Aomar Fekrache

L’horaire du couvre-feu sera de minuit jusqu’au lendemain à 4h du matin. Cette mesure a été prise par le gouvernement sur instruction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, dans le cadre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Selon un communiqué des services du Premier ministre, la mesure de confinement partiel à domicile est applicable dans les wilayas de Laghouat, Batna, Béjaia, Blida, Tébessa, Tizi-Ouzou, Alger, Sétif, Sidi Bel-Abbès, Constantine, M’sila, Ouargla, Oran et Boumerdès. «S’inscrivant toujours dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du coronavirus et soutenue par la démarche basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité, ces mesures visent, au regard de l’évolution de la situation épidémiologique, à adapter le dispositif actuel de protection et de prévention», précise le communiqué du Premier ministre.Il est toutefois précisé que «les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination», conclut le communiqué. Au-delà des mesures décidées par les hautes autorités du pays, force est de remarquer un relâchement généralisé dans l’application des moindres normes de protection et de distanciation physique. Le port du masque est devenu plutôt rare et se limite souvent aux administrations publiques et certains commerces. Le contrôle systématique opéré au début de la crise sanitaire n’est plus effectué, ce qui conforte le laisser-aller de certaines personnes. Pis encore, depuis quelques jours, l’on assiste à l’organisation ça et là de fêtes de mariages, malgré la fermeture des salles des fêtes. Des centaines de personnes se rassemblent dans des appartements exigus, sur les terrasses d’immeubles sans aucun respect des mesures sanitaires édictées par les autorités. D’ailleurs pour bien d’observateurs, il est plus facile de contrôler la situation en ouvrant les salles des fêtes et leur imposant un protocole sanitaire strict, qu’en laissant les citoyens se débrouiller chacun à sa manière. Dans plusieurs wilayas, malgré le maintien du dispositif anti-Covid-19, l’on assiste à des scènes incroyables. A citer principalement le transport des voyageurs, des bus et des taxis qui ignorent tout bonnement les mesures de distanciation et risquent de constituer un vecteur incontrôlable en ces temps d’épidémie. Plusieurs observateurs ont déjà tiré la sonnette d’alarme quant à la hausse du nombre d’hospitalisations pour contamination au virus. Ils ont aussi exprimé des craintes, surtout que durant la saison d’été les déplacements deviennent plus fréquents entre familles et amis et à travers toutes les wilayas du pays. D’où la nécessité de redoubler de vigilance et sévir si nécessaire.
A. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img