20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

Concrétisation des programmes de logements: Un point de situation dressé à Béjaïa

Le wali de Béjaïa Kamel Eddine Karbouche a exhorté, lors d’une séance de travail convoquée au courant de la semaine passée, le directeur du logement à lui fournir un point de situation lié à l’avancement des travaux des programmes de logements de type LPA inscrits à l’indicatif de la wilaya depuis 2018.

Il s’agit pour le premier responsable de la wilaya, de répertorier et d’identifier les programmes qui n’ont pas été lancés ou bloqués ou ceux confrontés aux problèmes juridiques liés à la nature des terrains ou des oppositions et de saisir le ministère de l’agriculture afin de déclassifier les assiettes foncières afin de pouvoir entamer les travaux de réalisation des programmes retenus qui accusent un énorme retard. La réunion a regroupé les directeurs de l’exécutif concernés et en relation aux projets retenus. Un compte rendu de la situation d’avancement des travaux et les écueils rencontrés pour la concrétisation des logements inscrits dans de nombreuses municipalités a été présenté par le directeur du logement et des équipements publics. Après quoi, le premier responsable de wilaya a, également, demandé aux différents acteurs impliqués dans la concrétisation de ces projets à conjuguer leurs efforts afin de lever les obstacles bureaucratiques qui freinent la concrétisation de ces projets et à coordonner leurs actions en vue de répertorier les problèmes techniques pouvant surgir lors de la concrétisation des logements. «Les entreprises engagées dans la réalisation des travaux ont été invités à accélérer les travaux de construction dont, les travaux d’aménagement extérieur, les travaux de terrassement pour ceux qui n’ont pas encore débuté et les travaux secondaires en ce qui concerne les chantiers dont l’avancement des travaux sont appréciables», a souligné la cellule de communication de la wilaya. Il ressort du compte rendu de la direction du logement que sur 4000 unités inscrites dans le cadre des programmes de types LPA, seuls 400 logements ont pu être concrétisés et le reste a rencontré de multiples travaux dont la nature juridique des terrains. Une autre réunion de coordination ayant pour ordre du jour l’aménagement du pôle urbain de Sidi Boudrahem a, également, été tenue en présence du directeur de bureau d’étude URBASE, le directeur du logement et des équipements publics, le directeur de l’urbanisme et de la construction et d’autres directeurs impliqués dans la réalisation des programmes divers. «La réunion a été consacrée au suivi et l’évaluation de l’avancement des travaux», précise la cellule de communication de la wilaya. Et d’ajouter : «le wali a écouté un exposé portant sur le plan d’aménagement du site présenté par le directeur du bureau d’étude URBASE et a demandé à ce dernier de respecter l’équilibre entre les actions menées sur le terrain», ajoute la même source. Lors du regroupement il a, également, été examiné le raccordement aux différents réseaux : eau potable, électricité, gaz de ville, voirie, téléphone, etc. Pour sa part, le directeur de l’hydraulique a fait savoir qu’une une opération urgente de traitement des eaux usées est inscrite en attendant la livraison de la station d’épuration des eaux suées en cours de construction à Ighzer-Ouzarif dans la commune Oued-Ghir. Des instructions ont été données aux entreprises et au maitre d’ouvrage pour accélérer la cadence de travaux, la coordination des actions menées entre les différentes parties impliquées dans les chantiers et le rattrapage du retard accusé dans la réalisation des travaux. A titre de rappel, la superficie totale du pôle urbain de Sidi Boudrahem est de 200ha ; elle compte 9000 logements tous types confondus, deux écoles primaires, un CEM, un lycée, une polyclinique, une sûreté urbaine, etc. Pour rappel, les membres de l’association «Assirem» ou Espoir des souscripteurs AADL (2013) ont rencontré au courant de la semaine dernière le PDG de l’Agence d’amélioration et du développement du logement AADL. Ces derniers ont annoncé que les souscripteurs aux programmes AADL (2013) de Sidi Boudrahem devraient recevoir leur pré-affectation dès que les immeubles commencent à sortir de terre. A ce propos, «au moins 30 immeubles sont déjà en cours de réalisation et leurs travaux sont bien avancés», a annoncé l’association.

Hocine Cherfa       

 

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img