20.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

Concours des villages les plus propres à Béjaïa: Aguemoune Nath Amar décroche le 1er prix

Le premier prix du village le plus propre de la wilaya a été attribué au village Aguemoune Nath Amar, commune de Taourit-Ighil lors d’une cérémonie organisée jeudi dernier par l’APW de Béjaïa en présence des participants. Le village a été gratifié d’une somme de 5 000 000 DA grâce aux efforts endurants des membres de l’association du village qui active depuis 2006.Quatre autres villages se sont vus aussi attribués des prix lors de cette cérémonie qui pour rappel avait programmée en mars 2019 avant son report à cause de la crise sanitaire due au Coronavirus. Il s‘agit du Zountar (Souk-Oufella) qui a obtenu un prix de 3 000 000 DA, le vilage Achelouf (Toudja) a reçu la somme de 2 000 000 DA, Tala Hiba (Toudja) s’est vu offert 000 000 DA et enfin Taourirt (Akfadou) a décoché un prix de 1000 000 DA. Des quartiers ont décroché aussi des prix. Et le quartier «Révolution agraire-Berchiche (commune d’El-Kseur) sort en tête avec une somme de 2 000 000 DA. Il est suivi du quartier « cité de l’horloge» (municipalité de Tazmalt) pour qui il a été remis un chèque de 1 500 000 DA et le quartier «Chef-lieu de la commune d’Aït Smaïl» a gagné 1 000 000 DA. Concernant les villages historiques, des prix ont été attribués à Qalaâ N’Ath Abbas (Ighil-Ali), Seddouk-Oufella (Seddouk), Ifri (Ouzellaguen), Djebla (Béni-K’sila). Ces derniers ont gagné des sommes de 800 000 DA chacun. Il est utile de noter qu’en plus des prix gagnés, les lauréats ont aussi été gratifiés par la fondation Zineddine Zidane qui a contribué à ce concours par des chèques d’encouragement de 500 000 DA pour chaque village et quartier sorti vainqueur de cette première édition. Pour rappel, ce concours est dédié au chanteur et musicien feu Djamel Allam. Il avait été lancé en janvier 2019. Quelques 109 villages et 14 quartiers issus de 32 communes ont pris part à cette première édition. Dans son allocution à l’occasion de cette cérémonie, le président de l’APW a souligné à l’adresse des participants : «de par votre travail et votre engagement, vous avez agi positivement sur la société et sur les responsables locaux, c’est pour nous tous une grande victoire celle du début des transformations sociales que nous attendions de pied ferme». Et de soulignant ensuite que l’APW «continuera à être un espace de débat, de réflexion et de proposition au service de notre wilaya et de ses citoyens, une tribune aux sans voix, aux démunis et à tous ceux qui se battent pour leurs droits et pour rattraper le retard immense qu’enregistre notre wilaya en terme de développement». Pour le P/APW, « la bonne gouvernance est tributaire de l’implication effective de la société au niveau local et national pour une meilleure transparence dans la gestion des affaires publiques», lit-on dans le document de l’APW.

Hocine Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img