12 C
Alger
dimanche 18 avril 2021

Concours de calligraphie et d’enluminure : Remise des distinctions aux lauréats

Les lauréats du premier concours de calligraphie arabe et de l’enluminure islamique, organisé par le Club algérien de la calligraphie arabe et de l’enluminure islamique et la Fondation «Afak» pour les arts et la connaissance, ont été distingués samedi, au Palais de la culture Moufdi-Zakaria, à Alger.
Dans la section «Calligraphie arabe», Said Benabdellah et Djamel Eddine Kara Bernou se sont partagés la première place, suivis par Mustapha Kouadri à la deuxième place, alors que Hamza Rahmani et Riadh Djabelkhir ont eu droit à des récompenses symboliques.
Les lauréats ont été primés par un jury présidé par le calligraphe-formateur de renom, Mohamed Safar Bati, après une sélection «très serrée», selon les organisateurs, faite sur 28 propositions issues de différentes villes d’Algérie.
D’un autre côté et dans la section «Enluminure islamique», Asma Meghout, Selma Anfif et Salima Benzineb ont obtenu les trois premières places, alors que le jury de cette section, présidé par Amel Difellah, a attribué des prix d’encouragement à Amina Kadi et Ihcen Takdenti.
La plus jeune des participantes à ce concours, Sirine Baba Hadji, mise à l’honneur par le président du Club algérien de la calligraphie arabe et de l’enluminure islamique, Mohamed Benganif, a également eu droit à une récompense symbolique.
Exposées au public, les six œuvres primées des deux concours, exécutées pour retranscrire les versets du saint Coran, ont embelli l’espace de la scène sur laquelle s’est produite, à différents moments de la cérémonie, la chorale «El Besma pour l’art et l’authenticité» et les «mounchids» aux voix présentes et étoffées, Mohamed Grari, Ibrahim Boulanaâche, Mohamed Abi Smaïl et Zoheir Babeker.
D. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img