19.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Commerce: Offrir les facilités aux entreprises productives et promouvoir l’exportation

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezzig, a affirmé, hier à El-Oued, que toutes les facilitations sont offertes pour soutenir les entreprises productives et promouvoir les exportations.

Par Farid L.

S’exprimant en marge de l’ouverture du 2e Salon international du produit national «Production-Exportation» (SIPEX), le ministre a affirmé que «l’Etat offre toutes les facilitations pour soutenir les entreprises productives et promouvoir les opportunités d’exportation, dans le cadre de l’impulsion de la dynamique économique nationale».
La démarche intervient «en application de la nouvelle vision économique préconisée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en matière de promotion des activités économiques productives, génératrices de richesses pour l’économie nationale», a-t-il souligné.
Dans ce contexte, a poursuivi M. Rezzig, le secteur attache un intérêt particulier à l’appui logistique, notamment en termes de transport terrestre de marchandises, de sorte à accompagner la dynamique d’exportation du produit national via les postes frontaliers terrestres, au titre des échanges commerciaux avec les pays du voisinage.
Soixante-douze exposants prennent part au deuxième SIPEX, représentant des entreprises nationales publiques et privées, leaders dans leur domaine et présentant des produits de qualité et convoités sur les marchés internationaux, notamment africain, et donc éligibles à l’exportation, a indiqué le directeur-général de la société de services «El-Fahd-Expo» (co-organisatrice), Fayçal Houamdi.
Activant notamment dans le domaine industriel productif, elles sont là pour exposer et valoriser le produit national dans la perspective d’explorer des pistes de partenariat avec les opérateurs étrangers et conquérir la sphère de l’exportation, a-t-il ajouté. Sont également présentes à cette manifestation économique, des institutions d’appui, telles que les assurances et réassurances, ainsi que les banques, dont les représentants vulgariseront les mécanismes d’accompagnement et les facilitations en vigueur pour soutenir l’investissement industriel productif, a poursuivi M. Houamdi.
Des hommes d’affaires et représentants diplomatiques de plusieurs pays, notamment africains (Libye, Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Zimbabwe et Mali) et le Bangladesh, sont aussi présents au salon, dans le but de conclure des accords de coopération avec les opérateurs algériens concernant le placement du produit algérien sur le marché extérieur, notamment africain. Selon les organisateurs, ce salon est l’occasion de valoriser le potentiel des entreprises algériennes et d’ancrer la culture de l’exportation chez le producteur local, dans les industries de transformation, cosmétiques et autres, en plus de mettre en avant les besoins et préoccupations des opérateurs activant dans le domaine de l’export et de favoriser l’échange d’expériences dans les segments de la production et de l’exportation. Le 2e Salon international du produit national «Production-Exportation» (28 février-03 mars) est organisé au complexe touristique «Gazelle d’or» par la Chambre de commerce et d’industrie «CCI-Souf», en coordination avec la société «El-Fahd-Expo».
F. L.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img