26.9 C
Alger
jeudi 6 octobre 2022

Commerce à Mostaganem: Les mécanismes des exportations moribonds

Le choc de la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19 qui a duré deux années pleines, devait susciter un sursaut économique. Les exportations hors hydrocarbures sont considérées comme une stratégie définie par les pouvoirs centraux.

Par Lotfi Abdelmadjid

Cependant, en bas de l’échelle comme dans la wilaya de Mostaganem, l’effort d’exporter n’est pas encore visble. Pourtant, la wilaya est connue pour être une région à fort potentiel agricole avec une industrie croissante. Cette situation est telle grâce à une stratégie avérée des autorités de la wilaya qui ont œuvré pour impulser les investissements agricoles et industriels. C’est avec des facilitations, de l’accompagnement et des encouragements que le développement des secteurs cités est devenu un atout majeur pour la garantie alimentaire, ouvrant ainsi la porte vers l’externalisation des produits agroalimentaires, agricoles et industriels. Cependant, les chiffres à l’export dans la wilaya de Mostaganem sont très infimes. Pour ce qui est de la stratégie de l’export, il faut souligner que des mécanismes ont été mis en place par la wilaya dans le but de promouvoir le produit national. Une commission fut installée avec des objectifs bien précis. Cette commission avait comme rôle principal d’établir un fichier des produits fabriqués dans la wilaya, accompagner les producteurs à l’export, entrer en contact avec les attachés commerciaux des ambassades, œuvrer pour la création d’une plateforme destinée à l’export et enfin promouvoir les foires et les salons afin de mettre en relief le produit. Cette commission avait aussi pour mission de rencontrer les producteurs et de les inciter à aller vers le commerce extérieur. Mais cette commission est née et s’est éteinte déjà à sa naissance. C’est ainsi qu’aujourd’hui il faut s’inquiéter car à Mostaganem tout est là pour promouvoir les exportations. Un port commercial avec de grandes capacités est une opportunité toute faite pour que l’on réfléchisse à la création d’une plateforme logistique afin de réanimer le secteur des exportations. A Mostaganem, les produits agricoles, de pêche et industriels sont d’une qualité enviable mais restent en dehors du circuit des marchés extérieurs. A Mostaganem, on installe des commissions mais on oublie d’évaluer leurs travaux. La commission installée il y a trois ans en présence d’un directeur du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a disparu au lendemain de sa création. D’un autre côté, la Direction du commerce de la wilaya, qui a aussi à charge la promotion des exportations, reste inactive dans ce domaine. Algex, comme structure nationale, n’est jamais passée par Mostaganem, sans parler de l’Association nationale des exportateurs. Les Chambres de commerce et d’industrie, de la pêche et de l’agriculture ont du pain sur la planche. Ces structures, en dehors des salons non évalués, doivent faire bouger les lignes mettant en place des instruments fiables pour la promotion du produit local à l’étranger.
L. A.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img