8.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Commerce à Mostaganem: Journée d’information sur le code à barres

Suite à la parution de l’arrêté interministériel (Commerce et Industrie) du 16 février 2021, portant règlement technique fixant les conditions et les modalités applicables à l’obligation du code à barres sur les produits destinés à la consommation humaine, le document fait l’objet de journées d’information à travers l’ensemble des wilayas du pays. Ce dimanche 15 janvier 2023, c’est à Mostaganem que s’est tenue la rencontre de sensibilisation des producteurs industriels sur l’impératif d’apposer le code à barres sur tous les produits fabriqués localement, importés ou destinés à l’exportation, avant le 29 mars 2023 sous peine de se voir interdire l’accès au marché. Organisé au Palais consulaire en collaboration entre la Direction du commerce et de la promotion des exportations et la Chambre de commerce et d’industrie de la wilaya de Mostaganem, l’évènement a été animé respectivement par Riad Mechtar et Dounya Djellouli, cadres de GS1 Algéria, organisation nationale d’octroi des codes à barres. Il faut souligner que le nombre d’opérateurs économiques présents à cette journée explique l’importance de la thématique proposée. Selon Sid Ahmed Ghali, responsable du secteur, cet organe, qui fait partie de l’Organisation internationale de normalisation, regroupe 150 états membres. L’apposition des codes à barres sur les produits, dira-t-il, a un grand avantage qui consiste à renforcer la sécurité des produits et la protection du consommateur à travers le suivi de la traçabilité des produits, ainsi que la promotion des exportations nationales. Et de poursuivre : «Ce code permet, en outre, de faciliter les opérations de récupération des produits non conformes qui constituent un danger pour la santé du consommateur». D’un autre côté, a ajouté le directeur, il va permettre de lutter contre les produits contrefaits par la mise en place d’une base de données numériques. M. Ghali conclura sa déclaration en affirmant que de façon générale le code à barres permet à la fois d’identifier un article pour connaître son origine, son emplacement et la quantité disponible et d’afficher le prix d’un article. Ce moyen est donc rapide, facile et efficace à saisir. Par conséquent, cela permettra d’organiser le commerce dans toutes ses dimensions. La directrice de la Chambre de commerce et d’industrie «Dahra», co-organisatrice de l’évènement, a expliqué que l’espace de la CCI est réservé aux activités d’organisation du commerce. Elle dira : «Nous nous efforçons d’améliorer ce secteur par les journées d’information au profit des opérateurs économiques, des commerçants et des consommateurs». Le principal objectif de ce type de journées est de pouvoir échanger autour d’un sujet d’importance stratégique. Une opportunité où les différentes parties prenantes obtiennent ainsi une meilleure connaissance de la thématique proposée. Ceci va permettre, comme c’est le cas aujourd’hui, de cerner les enjeux légaux, d’avoir une vision globale sur le sujet. La directrice a confirmé que conformément au développement de la stratégie du secteur, le code à barres intervient pour organiser les activités commerciales avec beaucoup d’avantages.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img