16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Commémoration du 69e anniversaire du 1er novembre à Béjaïa: Relogement de 200 familles vivant dans des habitations précaires

La commémoration du 69e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale (1er novembre1954) a débuté dans la soirée de mardi à mercredi à minuit, par le déplacement à la place du 1er-Novembre d’une délégation de wilaya, à sa tête le wali et le président de l’APW.

Par Hocine Cherfa

La délégation était composée également de la famille révolutionnaire, de parlementaires des deux chambres, des autorités militaires et des autorités municipales de Béjaïa. Un regroupement a été organisé sur les lieux, au cours duquel les responsables concernés ont assisté à la levée des couleurs nationales et l’écoute de l’hymne national. Une autre cérémonie a également été organisée hier matin dans le cadre des festivités du 1er novembre. Elle a été marquée par le dépôt d’une gerbe de fleurs au monument des martyrs, suivie de la lecture de la Fatiha du livre saint (le Coran) et la prise de parole du secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine qui a rappelé les grands sacrifices consentis pour la libération du pays du joug de la colonial et les souffrances vécues par le peuple algérien. Une rencontre avec les autorités locales a été présidée dans la matinée par le wali, au cours de laquelle il a été décidé le reloger 200 familles vivant dans des habitations précaires dans la commune de Béjaïa, dont ceux qui vivent depuis plus de 50 ans dans les bidonvilles de la cité Soummari qui ont récemment brûlés lors d’un incendie de forêt. Ces familles ont été informées qu’elles passeront l’hiver dans des logements décents au pôle urbain d’Ighzer-Ouzarif. A l’issue de la réunion, le wali s’est rendu sur les lieux avec une délégation des autorités locales dont la cheffe de daïra, le secrétaire général de la wilaya, le directeur de l’OPGI, où il a rencontré les habitants, heureux d’apprendre cette nouvelle. «Les 200 familles vivant dans des habitations précaires seront relogés au pôle urbain d’Ighzer-Ouzarif, commune d’Oued-Ghir», a annoncé la wilaya, précisant que «le chef de l’exécutif a insisté sur la nécessité de mobiliser tous les moyens nécessaires afin de réussir cette opération». «Ce relogement entre dans le cadre du plan du gouvernement visant à éradiquer les habitations précaire et améliorer le cadre de vie des citoyens», indique la même source. «Ce programme devrait se poursuivre jusqu’à l’éradication totale des bidonvilles et le relogement de tous les citoyens vivant dans des habitations précaires dans les quatre coins de la wilaya», a-t-on ajouté. Il a également été annoncé que «les assiettes foncières récupérées dans les opérations de démolition des bâtisses érigées de manière illicite dans certaines communes, devraient accueillir des infrastructures publiques de base dont les riverains ont besoin». Notons qu’une cérémonie de tirage au sort d’attribution de 76 logements de type public locatif (LPL), implantés dans la localité de Helaoune, a été organisée à Ouzellaguen mardi dernier. Elle a été présidée par le chef de daïra, des responsables de l’OPGI et supervisée par un huissier de justice.
H. C.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img