20.9 C
Alger
vendredi 7 octobre 2022

Comité régional de l’OMS pour l’Afrique: Clôture de la 72e session sur une note de satisfaction

La 72e session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique s’est achevée sur une note de satisfaction, vendredi à Lomé, après cinq jours de travaux consacrés aux questions transversales liées à la santé sur le continent.

Par Mahi Y.
Le ministre togolais en charge de la Santé, Moustafa Mijiyawa, a clôturé cette session hybride au cours de laquelle les ministres en charge de la Santé ont retenu le Botswana pour abriter la 73e session du 28 août au 1er septembre 2023. A cette occasion, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, a déclaré que «nous avons eu des échanges très fructueux. Nous avons parlé de la pandémie de Covid-19 et comment nous allons faire pour que nos systèmes de santé soient plus résilients et plus préparés pour faire face aux prochaines grandes épidémies ou pandémies». Mme Moeti s’est réjouie que «les Etats membres sont en train de prendre des actions par rapport aux leçons apprises au cours de cette pandémie». Au nom du chef de l’Etat, le ministre togolais de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins, a salué le bon déroulement des travaux et des thématiques développées lors des discussions aussi bien en présentiel qu’en mode virtuel. La participation a été dense, a reconnu M. Mijiyawa qui n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude aux responsables de l’OMS et aux différentes délégations pour leur soutien et contribution à la réussite de ce rendez-vous. Du 22 au 26 août, près de 400 délégués de 49 pays membres de l’OMS Afrique ont participé aux travaux en présentiel et 300 délégués en mode virtuel. Les ministres de la Santé et les experts ont examiné, entre autres, le 7e rapport de situation sur la mise en œuvre du programme de transformation du secrétariat de l’OMS dans la région africaine, le rapport de situation sur la mise en œuvre de la stratégie régionale pour la santé bucco-dentaire 2016-2025 et le rapport de situation sur la mise en œuvre dans la région africaine de la stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent 2016-2030. Parallèlement, des discussions auront permis d’aborder des questions relatives au financement de la santé en Afrique, le trafic des faux médicaments et de qualité inférieure, ou la persistance de maladies comme la tuberculose. «Nous restons pleinement déterminés à travailler avec chacun de nos États membres pour atteindre nos objectifs de santé, qui, je le crois fermement, sont à notre portée, malgré les défis», a déclaré la directrice régionale Matshidiso Moeti, lors de la cérémonie de clôture.
M. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img