16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Colloque national sur le 1er novembre 1954: Mise en relief de l’importance pour les jeunes de tirer les leçons de la Révolution de novembre

Les participants à un premier colloque national sur la vision des jeunes de l’histoire du 1er novembre 1954, organisé dimanche à l’université Djillali-Liabes de Sidi Bel-Abbès, ont souligné l’importance pour ces jeunes de tirer les leçons de la Révolution pour mieux appréhender l’avenir.

Par Fahem N.
Le président de cette rencontre, Dr Djabrane Laâradj de l’Université de Sidi Bel-Abbès, a insisté, dans une intervention intitulée «La Révolution du 1er novembre : un regard sur les résultats et les leçons», sur l’importance pour la jeunesse d’aujourd’hui de relire attentivement l’histoire du déclenchement de la guerre de Libération nationale afin d’en tirer des leçons et «entrer en contact» avec la génération qui en était l’actrice principale. Pour sa part, le doyen de la Faculté des sciences humaines et sociales de la même université, Pr Kada Lahmar, a mis en exergue le rôle de la jeunesse d’hier dans la résistance face aux colonialistes français et qui a fait montre d’une conscience intellectuelle et nationaliste «précoce», l’âge moyen des déclencheurs de la Révolution n’ayant pas dépassé pas la vingtaine.
Le même intervenant a relevé que l’étude de l’histoire permettra aux jeunes de bénéficier des expériences des jeunes déclencheurs de la Révolution de Novembre afin de «comprendre le présent et d’investir ces expériences pour anticiper l’avenir».Les participants à ce colloque, qui a enregistré la participation de neuf universités, ont abordé plusieurs sujets, dont «Le contenu historique et son impact sur la jeunesse algérienne dans la réalité, entre sensibilisation et danger de falsification», «Les valeurs humaines de la révolution algérienne à travers le traitement des prisonniers de guerre français», «La création de contenus historiques sur les sites Internet et les réseaux sociaux», «Les sacrifices de la jeunesse et des martyrs durant la guerre de Libération» et «Le rôle des médias nationaux dans le renforcement de la conscience historique de la jeunesse algérienne». Lors de ce colloque de deux jours, organisé à l’initiative de la Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université Djillali-Liabes de Sidi Bel-Abbès, diverses conférences seront également animées, dont «La diffusion de la sensibilité et de la pensée historique auprès de la jeunesse algérienne et son impact sur la question palestinienne», «La structure de la culture politique chez les membres du Groupe des 22 qui a déclenché la révolution algérienne», «Le rôle de l’Union générale des étudiants musulmans algériens dans le soutien à la révolution (1955-1962)» et «La grève des étudiants algériens, le 19 mai 1956 : une lutte pour la liberté et le recouvrement de la souveraineté nationale».

F. N.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img