10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Clôture du Salon national de la photographie: Participations éminentes pour le tourisme culturel

Les photos du patrimoine exposées lors de la première édition du Salon national de la photographie, qui a pris fin lundi à Oran, ont constitué une mosaïque alliant l’authenticité et l’originalité du patrimoine de l’Algérie et les techniques de la photographie moderne.
Ainsi, 40 photographes participant à cette manifestation ont réussi à mettre en exergue le patrimoine culturel que recèle l’Algérie à travers l’exposition de 200 photos faisant sa promotion et celle du tourisme culturel à travers différentes wilayas du pays, faisant connaître la destination Algérie et contribuant à la consécration de la culture de la photographie abordant le patrimoine chez les jeunes amoureux de l’art visuel, selon les organisateurs.
Pour valoriser la photo patrimoniale, le photographe Djellouli Boumediene de Béchar, lauréat de plusieurs prix internationaux, a insisté sur la nécessité d’organiser des sorties au profit des photographes, par les Directions de la culture et du tourisme, dans les zones touristiques afin de les promouvoir, de même que des expositions pour vendre des photos, en plus de les étaler au niveau des établissements hôteliers et des maisons de jeunes, de former de jeunes photographes dans le domaine, de photographier le patrimoine et d’élaborer des brochures pour présenter les photographes algériens.
Pour sa part, le photographe Abderrahim de Sétif, qui a animé une conférence et un atelier sur la photographie patrimoniale lors de ce salon, a estimé que ce dernier tenu sous le slogan «La photo mémoire du patrimoine» a eu un franc succès sur tous les plans, surtout s’agissant de la valeur des œuvres créatives exposées abordant des dimensions artistiques, culturelles et touristiques, tout en insistant sur la nécessité d’impliquer les spécialistes en histoire et du patrimoine dans la sélection des meilleures œuvres en vue de leur valorisation.
Bendjerad Mohamed de Naâma a estimé que la photographie patrimoniale est devenue un sujet de l’heure dans le domaine de la promotion du patrimoine où la photographie est la langue du monde, soulignant que tout le monde se base sur l’art de la photographie dans la promotion du tourisme.
Il a aussi affirmé que le photographe peut présenter des œuvres splendides pour faire la promotion de la destination Algérie, soutenant que le pays recèle un riche patrimoine unique en son genre. Trois photographes, en l’occurrence, Yaakoub Abdelkrim d’Oran, Djellouli Boumediène de Béchar et Hashas Zineddine, faisant partie des personnes aux besoins spécifiques, ont présenté leurs expériences, un poème filmé sur la Palestine de la poétesse Benali Meriem a été projeté et 50 élèves du primaire ont visité ce salon où des modèles d’appareils de photographie et accessoires ont été exposés.
Ce salon, qui a drainé un large public, dont des familles, des artistes et des jeunes, est initié par la Maison de la culture et des arts «Zeddour-Brahim- Kacem» d’Oran.

M. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img