22.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Clôture des travaux de la rencontre gouvernement-walis: L’Etat fixe ses priorités

Les travaux de la rencontre gouvernement-walis ont pris fin hier. Cinq ateliers
ont été tenus et sanctionnés par des recommandations visant la concrétisation des engagements inscrits dans le programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, s’exprimant à l’issue des travaux, a affirmé que les instructions et les orientations données par le Président de la République étaient une feuille de route dont il importe aux walis d’appliquer scrupuleusement.

Synthèse Aomar Fekrache

Pour Benabderrahmane, les recommandations précieuses auxquelles ont conclu les participants, seront adoptées par le gouvernement pour être le prolongement de son programme d’action au niveau local.
Il est aussi à souligner que le Premier ministre a accordé un délai de 18 mois aux walis pour réguler l’exploitation du foncier, atteindre l’autosuffisance et relancer les investissements locaux.
Benabderrahmane qui visitait les cinq ateliers a aussi indiqué que parmi les plus importants défis figurent la concrétisation de l’autosuffisance, à savoir la sécurité alimentaire, la production des matières premières localement, ainsi que l’adoption d’une feuille de route sanitaire et éducative précise. Accompagné des ministres de l’Intérieur, de l’Agriculture et de l’Energie, ainsi que du wali d’Alger, le Premier ministre dira qu’il importe de «revoir plusieurs projets qui n’ont pas porté leurs fruits», relevant que pendant les années 2014, 2015 et 2016, plusieurs dépassements ont été enregistrés concernant l’aménagement du territoire et ayant induit un recul dans le développement local et la réalisation de certains projets qui n’avaient pas d’utilité ou un besoin pour la population.
Concernant l’investissement, Benabderrahmane a affirmé que l’Etat ne ménagera aucun effort pour le renforcer, rappelant que les exonérations fiscales pour soutenir l’investissement étaient estimées à 500 milliards de dinars/an en plus des avantages fiscaux. Il a également rappelé la finalisation de la révision de la nouvelle loi sur les investissements pour davantage de flexibilité en vue d’en finir avec la bureaucratie qui a causé la fuite de nombreux véritables investisseurs vers des pays étrangers laissant la place aux pseudo-investisseurs qui ont causé au Trésor des pertes considérables.
Le Premier ministre a, en outre, appelé les administrations à accompagner les investisseurs pour leur faciliter la tâche, soulignant le rôle majeur des walis en la matière, d’autant que la situation économique dans le pays s’améliore.
Les walis sont «pleinement protégés par l’Etat dans le respect des lois de la République en ce qui concerne l’acte de gestion», a assuré. Benabderrahmane. Par ailleurs, Benabderrahmane a évoqué la révision, de manière prospective, de la loi de 2004 relative à la prévention des risques majeurs et à la gestion des catastrophes, soulignant l’importance d’inculquer aux citoyens la culture assurantielle et précisant que le volume des aides de l’Etat pour l’indemnisation des dégâts avait atteint, entre 2002 et 2020, quelque 5 milliards Usd. De leur côté, les participants à l’atelier «Les voies et moyens pour la redynamisation de l’investissement, la création de richesse et des emplois durables» se sont penchés sur les obstacles qui entravent plusieurs projets d’investissement et de développement, en retard ou à l’arrêt.
Ils ont évoqué les obstacles administratifs et divers dépassements ayant entravé le lancement de plusieurs projets importants, imputant cette problématique à l’absence d’une approche claire sur le profil de «l’investisseur efficace».
Aussi, parmi les recommandations phares issues des cinq ateliers, celle insistant sur la mise en place d’une nouvelle approche en matière de développement local. Les participants au 2e atelier ont souligné, quant à eux, que «le traitement de la problématique de l’équili-bre territorial passe par un développement intégré, cohérent et durable, dans le cadre d’une stratégie nationale inclusive aux contours clairs».
A. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img