20.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Citadelle d’Alger: Son plan authentique sera bientôt restitué

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji a annoncé, jeudi à Alger, le lancement prochain d’un projet d’étude pour la restitution du plan authentique de la citadelle d’Alger (Haute Casbah) et l’organisation, mars prochain, d’un atelier avec les différents intervenants dans les travaux de restauration et de réhabilitation en cours au niveau du secteur conservé de la Casbah d’Alger. Lors de sa première visite, depuis sa prise de fonctions à la tête du secteur, aux sites « Citadelle d’Alger » et « Bastion 23 », Mme. Mouloudji accompagnée du wali d’Alger, Ahmed Maabed a supervisé la fin des travaux de restauration et de réhabilitation de « Dar El Baroud » (La poudrière) et du « Bastion 23 ». Mettant en avant la priorité que son département accordait au dossier de la Casbah, Mme Mouloudji a fait état de « quelques mesures prises, dont le projet d’une étude pour la restitution  du plan authentique de la Citadelle d’Alger ».

La ministre qui a suivi de près, à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la Casbah, le taux d’avancement des travaux au niveau des annexes de la Citadelle d’Alger à l’instar du « Palais des Beys », « la mosquée du Dey » et « Dar El Baroud » a révélé qu’un atelier sera organisé mars prochain pour « s’enquérir du déroulement et de l’avancement des projets de restauration de la Casbah ». Mme Mouloudji a mis l’accent sur « la coordination et la réactivation de la commission intersectorielle mixte avec le wali d’Alger dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations formulées dans les différentes réunions du Gouvernement et celles du Président de la République qui accorde un intérêt personnel au dossier de la Casbah ». Dans ce sillage, la ministre de la Culture a fait savoir qu’ « un rapport périodique sera remis, à la fin du semestre en cours, à l’UNESCO sur les différentes opérations de restauration et de réhabilitation en cours au site de la Casbah initiées par l’Etat algérien pour sauver ce monument historique ».

A ce propos, la ministre de la Culture a rappelé que « la Casbah, classée au patrimoine mondial depuis 30 ans, n’est pas seulement un monument historique et urbain ou un tissu humain, mais représente une mémoire inébranlable qui traduit la souveraineté nationale », affirmant qu’elle effectuera prochainement une visite à l’atelier de restauration du mausolée de Sidi Abderrahmane El-Thaâlibi. La ministre et le wali d’Alger ont écouté des explications des architectes et responsables des entreprises concernées par les travaux de restauration sur l’état d’avancement des travaux à la Citadelle d’Alger, sans préciser les délais de réception. Dans sa deuxième halte, la ministre a inauguré le Bastion 23, qui a connu des opérations de restauration durant près de cinq mois, où elle a reçu des explications détaillées de la part de la Directrice du Centre des arts et de la culture, Faiza Riache, sur les différentes étapes des travaux de restauration de ce monument. Les responsables, accompagnés d’une délégation, ont visité par la suite une exposition des industries artisanales de l’association « Art et Authenticité », où étaient présentés des modèles traditionnels faits à la main, reflétant le patrimoine algérien, dont des vêtements traditionnels, des pièces en céramique et en cuivre, ainsi que des plats traditionnels à l’occasion de la Journée nationale de la Casbah. A noter que la wilaya d’Alger supervise, à travers la Direction des équipements publics depuis 2016, la restauration de la Casbah, tandis que le ministère de la Culture continue à assurer le suivi technique par l’intermédiaire de l’Agence nationale des secteurs sauvegardés (ANSS).

M.K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img