23.9 C
Alger
samedi 24 septembre 2022

Cinéma: Le directeur de production Tahar Harhoura n’est plus

Le comédien et producteur de films Tahar Harhoura, connu pour avoir accompagné des professionnels du cinéma et de la télévision, est décédé mardi à Alger à l’âge de 75 ans, a-t-on appris auprès de son entourage. Né à Alger en 1946, il commence au début des années 1970 une formation d’administrateur de production pour la télévision publique, où il exerce comme directeur de production de 1989 à 1992. Plus tard, Tahar Harhoura suivra une formation de direction de production à Paris, en France. Comme producteur, il a travaillé notamment avec des réalisateurs à l’image de Ahmed Lallem pour son film «Barrières», Merzak Allouache pour «Bab El-Oued City», Ali Ghanem pour «Une femme pour mon fils» ou encore Kamel Dehane pour «Les suspects». Il a également produit «Merièm», un film de Abderrazzak Hellal sorti en 2014. Devant la caméra, Tahar Harhoura a été distribué dans des films notamment avec Merzak Allouache dans «Bab El-oued City» et «L’autre monde». Dans le 4e art, Tahar Harhoura a interprété différents rôles dans des pièces de théâtre, notamment dans la troupe amateur «Théâtre et culture» de la rue Mogador, actuelle rue Harriched. La dépouille du défunt a été inhumée hier au cimetière de Baba Hassan, à Alger. R.C./APS

Condoléances
Profondément affecté par le décès de son ami Tahar Harhoura, Nadjib Stambouli présente à sa famille ainsi qu’à toute la famille artistique, notamment ses compagnons du cinéma et de «Théâtre et Culture», ses condoléances attristées. Allah yerhmou, il déployait le même talent dans les arts que dans la chaleur qu’il injectait dans les relations humaines.

Article récent

Le 25 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img