26.9 C
Alger
jeudi 6 octobre 2022

Chlef: Le barrage Sidi Yakoub rempli à 46 %

Le taux de remplissage du barrage Sidi Yakoub, dans la commune d’Ouled Ben Abdelkader (sud de Chelf), est estimé à près de 46 %, a-t-on appris dimanche du directeur local des Ressources en eau, Bouali Mohamed.
«Le taux de remplissage du barrage Sidi Yakoub, assurant l’alimentation en eau potable (AEP) de quatre communes de la wilaya et l’irrigation des périmètres agricoles avoisinants, est de 46 %, soit 112 millions de m3 d’eau emmagasinée», a indiqué à l’APS M. Bouali.
«Ce volume d’eau couvre les besoins des communes de Chlef, Ouled Ben Abdelkader, Sendjas et Hadjadj, avec un volume quotidien de 26 000 m3 d’eau potable, suivant un programme de distribution qui diffère d’une région à une autre, selon la qualité du réseau et des conduites», a expliqué le responsable. S’agissant du taux de remplissage du barrage Oued Fouda, affecté exclusivement à l’irrigation agricole, il a indiqué qu’il est de 17 %, le qualifiant de «faible». Concernant la situation de l’AEP à Chlef, M. Bouali a fait part de la disponibilité de trois sources d’approvisionnement en eau à l’échelle locale, à savoir les eaux superficielles (barrages), les eaux souterraines (forages) et les eaux non conventionnelles, issues du dessalement de l’eau de mer.
Il a observé que 31 communes sont approvisionnées à partir de la station de dessalement de l’eau de mer de Mainis (Ténés) qui est dotée d’une capacité de production de
200 000 m3 d’eau /jour. L’alimentation en eau potable de la commune de Breira (nord-est de Chlef) est actuellement assurée par des citernes, dans l’attente du lancement des travaux de raccordement de cette localité au barrage «Kef Eddir» de Tipasa, a-t-il ajouté.
Aussi, le responsable a fait état de la réception, dernièrement, de nombreux projets pour l’alimentation des zones isolées de la wilaya, dont Zaaimia, dans la commune de Zeboudja, El Bouhinine à Sendjass, Hemaissia et Bisacra dans la commune d’Oum Droue, ainsi que Seaidia et Ouled Bouchakour, dans la commune d’Ouled Farès.
«Ces projets contribueront à l’amélioration des prestations dans ce domaine», a-t-il assuré.
Selon l’unité de Chlef de l’Algérienne des eaux (ADE), le programme de distribution d’eau potable de la wilaya est reparti comme suit : 24 % de la population alimentée en H24, 36 % alimentée quotidiennement pendant une plage horaire allant de deux heures à 10 heures, 21 % alimenté une fois tous les deux jours et 19 % alimentée une fois tous les trois jours.
Dila N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img