16.9 C
Alger
vendredi 9 décembre 2022

Chine: L’économie «s’est considérablement améliorée»

L’économie chinoise «s’est considérablement améliorée» au troisième trimestre de 2022, a indiqué, hier, un haut responsable du planificateur d’Etat, un jour avant la publication officielle des chiffres de la croissance trimestrielle de cette deuxième puissance économique mondiale.

Par Farid L.

Les performances de l’économie en mars, avril et juillet derniers ont été alourdies par des «facteurs au-delà des attentes», notamment l’environnement international, la pandémie de Covid-19 et les conditions météorologiques extrêmes, a dit Zhao Chenxin, directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme. En dépit de cette situation, l’activité économique globale, allant de la production industrielle et des investissements à la consommation, a continué d’augmenter, a expliqué M. Zhao lors d’un briefing en marge du 20e congrès national du Parti communiste chinois (PCC), qui s’est ouvert dimanche à Pékin. «D’un point de vue mondial, les performances économiques de la Chine sont toujours exceptionnelles», a-t-il indiqué, ajoutant que l’inflation était modérée par rapport à celle des économies occidentales. Les remarques de M. Zhao interviennent un jour avant la publication des données de croissance du troisième trimestre. L’économie chinoise n’a pas pu faire mieux qu’une modeste croissance de 2,5 % durant la première moitié de 2022, selon les chiffres officiels. Un score qui reste un peu loin du taux de 5,5 % fixé pour toute l’année 2022 par le gouvernement. Des chiffres, élaborés sur la base d’analyses des économistes des principales institutions financières du pays, montrent que le PIB de la Chine devrait rebondir à 3,7 % au troisième trimestre contre 0,4 % au deuxième trimestre, en dépit de la résurgence des cas d’infection au Covid-19. Ce rebond devrait intervenir à la faveur des politiques de stabilisation de l’économie mises en œuvre par le gouvernement, indiquent les économistes. La croissance du PIB de la Chine cette année sera en moyenne de 3,5 %, notent-ils, soulignant qu’il sera difficile pour le pays d’atteindre l’objectif de 5,5 % fixé par le gouvernement. Par ailleurs, le responsable de la Commission nationale du développement et de la réforme a indiqué que la Chine intensifiera les efforts pour encourager les investissements étrangers. Des chiffres rendus publics en septembre dernier par le ministère chinois du Commerce ont montré que les investissements directs étrangers (IDE) dans la partie continentale de la Chine, en usage réel, ont augmenté de 16,4 % en glissement annuel pour atteindre 892,74 milliards de yuans au cours des huit premiers mois de l’année en cours. En dollars US, ce flux a augmenté de 20,2 % sur un an à 138,41 milliards de dollars, a dit le ministère, précisant que les investissements en provenance de République de Corée, d’Allemagne, du Japon et du Royaume-Uni ont respectivement augmenté de 58,9 %,
30,3 %, 26,8 % et 17,2 %.

F. L.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img