21.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Chine Le pays vise «environ 5,5 %» de croissance en 2022

La Chine s’est fixé un objectif de croissance «d’environ 5,5 %» cette année, a annoncé, hier, son Premier ministre, en dépit des incertitudes liées à la pandémie et à la guerre en Ukraine, qui pèsent sur l’économie mondiale. «La pandémie de Covid-19 est toujours en cours, la reprise mondiale manque de dynamisme et le prix des matières premières reste élevé (…) ce qui rend la conjoncture volatile, difficile et incertaine», a indiqué le Premier ministre, Li Keqiang, selon une version écrite de son discours-fleuve ouvrant la session annuelle du Parlement. «Atteindre cet objectif de croissance nécessitera des efforts ardus», a-t-il admis devant les quelque 3 000 députés de l’Assemblée nationale populaire (ANP), pour la plupart le visage couvert d’un masque bleu. Il s’agirait pour la Chine de son rythme de croissance le plus faible depuis 1990, mise à part l’année Covid de 2020. La Chine avait alors renoncé à se fixer un objectif annuel de croissance. Le pays visait au moins 6 % l’an dernier. En 2021, son produit intérieur brut (PIB) a finalement progressé de 8,1 % sur un an, galvanisé par la reprise. Mais la croissance s’est essoufflée en cours d’année (+18,3 % au 1er trimestre 2021 contre 4 % au dernier). Le pouvoir insiste désormais sur l’importance de «stabiliser» la croissance, dans une année sensible politiquement. Cette année, la Chine compte réduire son déficit à 2,8 % du PIB, contre 3,2 % l’an dernier, a indiqué le Premier ministre chinois. La Chine n’a plus connu d’excédent budgétaire depuis 2007.
N. T.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img