12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Chine: La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour 2022 et 2023

La Banque mondiale a revu fortement à la baisse, hier, ses prévisions de croissance pour la Chine cette année et en 2023, dans un contexte de ralentissement lié au Covid-19 et de crise de l’immobilier.
La deuxième économie mondiale devrait voir son PIB progresser cette année de 2,7 %, puis de 4,3 % l’an prochain, selon la Banque mondiale.
Lors de ses précédentes prévisions en juin, l’institution s’inquiétait déjà pour la croissance de la deuxième économie mondiale. Mais elle se montrait alors davantage optimiste : 4,3 % cette année, puis 8,1 % en 2023.
Sur le plan sanitaire, la Chine a brusquement fait volte-face début décembre et levé la plupart des restrictions anti-Covid en vigueur durant près de trois ans, depuis l’apparition des premiers cas à Wuhan (centre) fin 2019.
«Les perspectives de croissance de la Chine sont soumises à des risques importants», souligne la Banque mondiale, évoquant notamment «la trajectoire incertaine de la pandémie» et «le comportement des ménages et des entreprises».
Par peur d’attraper le Covid, de nombreux Chinois restent à la maison, ce qui pénalise lourdement la consommation tandis que de nombreux commerces sont fermés. Parallèlement, le pays traverse une crise sans précédent dans l’immobilier, historiquement un moteur de la croissance en Chine. Ce secteur, qui représente avec la construction plus du quart du PIB du pays, est en souffrance depuis des mesures adoptées par Pékin en 2020 pour réduire l’endettement des entreprises.
Après des années de hausses vertigineuses, les ventes immobilières s’affichent désormais en repli dans de nombreuses villes.
Salima K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img