32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Chine Chute en juillet de l’activité manufacturière, faible demande

L’activité de l’industrie manufacturière de la Chine a enregistré une baisse surprise en juillet, selon des données officielles publiées hier, dans un contexte de faible demande et d’une politique zéro Covid qui continuent de plomber les perspectives de croissance.
L’indice des directeurs d’achat (PMI), indicateur clé de l’activité manufacturière d’un pays, est tombé à 49.0 en juillet pour la deuxième économie mondiale. Ce chiffre est en baisse par rapport à juin et est passé sous la barre des 50 points – valeur séparant la croissance de la contraction –, selon les données du Bureau national des statistiques.Les raisons de cette chute sont multiples, a déclaré Zhao Qinghe, principal statisticien du Bureau national des statistiques, dans un communiqué : «Saison basse traditionnelle de la production, libération insuffisante de la demande du marché et le déclin des industries à forte consommation d’énergie». M. Zhao a ajouté que les fortes fluctuations des prix des matières premières ont conduit certaines entreprises à adopter une approche attentiste, «affaiblissant les intentions d’achat». La proportion d’entreprises déclarant que la demande du marché est insuffisante a également augmenté pendant quatre mois consécutifs, a-t-il indiqué, notant qu’il s’agit de la «principale difficulté» des fabricants. Malgré la levée partielle des restrictions liées au Covid dans les grandes villes comme Shanghai et Pékin, les confinements dans le pays ont inquiété entreprises et consommateurs. D’autant que les autorités ne semblent pas vouloir abandonner la politique du zéro Covid. Lors d’une réunion du Politburo cette semaine, les responsables ont laissé entendre que la lutte contre la pandémie restait la priorité plutôt que d’atteindre des objectifs économiques et sociaux. Les dirigeants chinois avaient initialement fixé un objectif de croissance du PIB pour l’ensemble de l’année d’environ 5,5 %, mais avec une croissance économique de seulement 0,4 % au deuxième trimestre, les analystes estiment qu’il est peu probable que cet objectif soit atteint. L’indice PMI non manufacturier de la Chine est également tombé à 53.8 points en juillet, contre 54,7 en juin, selon les données du Bureau national des statistiques hier. Cela fait suite aux politiques visant à stimuler la consommation et à une reprise des activités de construction, selon la même source.
N. T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img