19.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Changes: Le dollar fait une pause entre deux indicateurs, l’emploi et l’inflation

Le dollar américain faisait une pause lundi, les cambistes digérant encore le rapport sur l’emploi américain plus positif que prévu et attendant les données sur l’inflation qui seront publiées aujourd’hui.
«Le dollar a rendu un peu de ses gains tirés du rapport sur l’emploi, alors que la réduction de l’anxiété concernant la croissance mondiale a aiguisé l’appétit pour les actifs à risque», commentait Joe Manimbo de Convera Payment Solutions.
Lundi vers 19h00 GMT (16h30 à Paris), le Dollar index, qui compare le billet vert à un panier d’autres monnaies, cédait 0,20 % à 106.40 points.
Vendredi, la devise avait été dopée par des données meilleures que prévu sur le marché du travail américain, qui a retrouvé son niveau d’avant la pandémie en juillet. «D’un côté, nous avions appris il y a quelques jours que le PIB américain se contractait depuis le début de l’année, de l’autre, les Etats-Unis créent des emplois à toute vitesse», souligne Ulrich Leuchtmann, analyste chez Commerzbank.
«Le risque que la Fed (Réserve fédérale) remonte rapidement ses taux dans les mois à venir reste élevé», ce qui profite au dollar, «mais la possibilité que cela plombe l’économie américaine à plus long terme est aussi renforcée», explique-t-il. Une situation complexe qui pousse les acteurs du marché à attendre les données de l’inflation aujourd’hui. «Si l’inflation américaine commence à ralentir, la Fed pourrait opter pour de plus petites hausses des taux», commente Ipek Ozkardeskaya, analyste chez SwissQuote.
L’euro était quasiment stable face à la devise américaine (+0,05 % à 1,0188 dollar).
«Les inquiétudes sur des possibles pénuries de gaz en Europe cet hiver, avec des craintes de rationnement pour l’industrie, rendent les investisseurs nerveux sur la monnaie unique», rappelaient les analystes de RaboBank. Le bitcoin, quant à lui, avançait de 2,80 % à 23 916 dollars après avoir approché plus tôt du seuil symbolique de 25 000 dollars plus franchi depuis mi-juin. L’ethereum gagnait 5,75 % à 2 741 dollars, un plus haut depuis deux mois. Les cryptomonnaies profitaient de l’appétit pour le risque des investisseurs, mais également du partenariat de la plateforme d’échanges Coinbase avec le gestionnaire d’actifs Blackrock.
«La décision de Blackrock de s’associer à Coinbase est un signal fort que les institutions considèrent les cryptos, à commencer par le bictoin, comme une nouvelle classe d’actifs», juge Yassine Elmandjra, analyste cryptomonnaie pour le fonds ARK.

S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img