19.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Championnat arabe de natation «Oran-2022» (3e journée) Déjà dix médailles d’or pour l’Algérie

L’Algérie a remporté deux médailles d’or supplémentaires vendredi soir, lors de la troisième journée du Championnat arabe de natation «Oran-2022», au Complexe sportif Miloud-Hadefi.

Par Racim S.
A l’issue de cette troisième journée, les athlètes algériens ont porté à 10 le nombre de médailles en or, sur un total de 33 médailles.
Par ailleurs, les nageurs égyptiens ont poursuivi leur domination lors des finales de cette journée. Ils sont parvenus à s’adjuger 7 médailles d’or, portant à 17 le total de leurs médailles en vermeil.
D’ailleurs, les éléments de la sélection d’Egypte ont affiché tôt leurs ambitions après avoir gagné six des huit premières courses au menu. Seuls les Algériens Oussama Sahnoun (50 m libre) et Jaouad Syoud (200 m papillon) ont réussi à stopper la domination égyptienne au cours de ces sept premières courses.
Les deux dernières courses de la journée : 1500 m nage libre (hommes) et le relais 400 m 4 nages mixtes ont été remportées par l’Egypte.
Le directeur des équipes nationales, Mohamed Amine Benabderrahmane, a salué toutefois les performances des nageurs algériens, rappelant que la plupart d’entre eux manquent d’expérience et sont concernés par le prochain Championnat arabe des catégories jeunes, en septembre au Caire.
«Le plus important, c’est que nos nageurs ont pratiquement tous gagné des médailles dans cette troisième journée, et amélioré, pour la plupart d’entre eux, leurs temps personnels», a-t-il insisté.Pour sa part, le nageur algérien, Oussama Sahnoun, qui a fait une entrée gagnante pour sa première participation dans une épreuve individuelle pour le compte de cette 5e édition du Championnat arabe, s’est dit très content pour avoir offert à l’Algérie une nouvelle médaille d’or.
A propos de sa course, il a poursuivi : «J’ai fait face à deux bons nageurs égyptiens, malgré cela, j’ai réussi à monter sur le plus haute marche du podium. Cette performance m’a procuré beaucoup de joie, et ce, 15 jours après la médaille de bronze que j’ai décrochée lors des jeux méditerranéens».
Oussama Sahnoun, le nageur le plus âgé de la sélection nationale (31 ans), a fait part aussi de sa satisfaction pour avoir repris confiance en ses moyens après les moments difficiles qu’il a traversés, soulignant que cette épreuve arabe constitue pour ses camarades et lui «une bonne préparation pour les prochaines échéances, notamment le Championnat du monde et les Jeux olympiques de 2024 à Paris».
Plus de 200 nageurs et nageuses issus de 11 pays prennent part à ce Championnat arabe qu’abrite l’Algérie pour la première fois de son histoire et qui sera clôturé aujourd’hui par le déroulement de la course en eau libre sur une distance de 5 km à la plage «New Beach», à Aïn El-Turc.
R. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img