17.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

César 2024: Carton plein pour «Anatomie d’une chute»

La 49e édition des César s’est tenue vendredi, dans la salle emblématique de l’Olympia à Paris, et en direct (et en clair) sur Canal+. Après le carton plein en 2023 du film «La Nuit du 12» de Dominik Moll qui avait remporté six statuettes, deux leaders ont mené la danse parmi les nommés. La dystopie poétique de Thomas Cailley «Le règne animal» avec cinq statuettes et le film-procès de Justine Triet «Anatomie d’une chute» qui a remporté six César et notamment ceux de meilleure réalisation et meilleur film. Cette année, la grande messe du cinéma se déroulait dans un contexte très particulier, marqué par une deuxième vague MeToo qui touche le milieu du 7e art. En effet, depuis plusieurs mois, les accusations se multiplient à l’encontre de grandes figures masculines du cinéma comme Gérard Depardieu, Benoît Jacquot ou Jacques Doillon. Des actrices comme Isild Le Besco et Judith Godrèche ont pris la parole publiquement pour briser le silence. Ce vendredi soir, l’actrice est montée sur scène devant les stars réunies à l’Olympia. La soirée a également été marquée par l’intervention de Christopher Nolan et Agnès Jaoui, tous deux César d’honneur de cette 49e cérémonie, mais aussi par un enchaînement rythmé par une multitude de présentateurs désignés pour remettre les statuettes, Diane Kruger, Paul Mirabel, Jean-Pascal Zadi ou encore Juliette Binoche. Le dernier prix de la soirée, le plus convoité a été décerné à Justine Triet pour son long métrage. Avec 6 prix, elle passe devant «Le règne animal» de Thomas Cailley et s’envole pour les Oscars auréolée de gloire. Justine Triet est la 5e femme à s’imposer dans cette catégorie dans l’histoire des César. «Cinq actrices filmées par cinq réalisatrices, du jamais vu», précisait Juliette Binoche avant de remettre le prix. Et c’est finalement Sandra Hüller qui l’a emporté pour cet avant-dernier César de la soirée. Le César de la meilleure actrice a été décerné à la comédienne pour son rôle dans «Anatomie d’une chute». Cette récompense porte à 5 le total des prix remportés par le film de Justine Triet. Le César du meilleur acteur a été décerné à Arieh Worthalter pour «Le procès Goldman». C’est le premier César de la soirée pour le film de Cédric Kahn malgré de nombreuses nominations. Le film raconte le procès de Pierre Goldman, militant d’extrême gauche soupçonné d’avoir tué deux pharmaciennes pendant un braquage. Le César de la meilleure réalisation a été décerné à Justine Triet pour «Anatomie d’une chute». Avec ce 4e César, le film-procès rattrape «Le règne animal». Trois femmes étaient nommées dans cette catégorie et c’est la première fois depuis Tonie Marshall, sacrée pour «Venus Beauté Institut» en 2000, qu’il est attribué à une femme.

R. I.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img