26.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Céréales: L’Algérie dispose d’un stock suffisant jusqu’à fin 2022

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a affirmé à Souk Ahras que l’Algérie «dispose d’un stock de céréales suffisant jusqu’à la fin de l’année en cours et ne sera pas affectée par les changements survenus au niveau mondial».

Par Farid L.

«L’Algérie a pris toutes les mesures pour assurer la couverture du marché national et répondre aux besoins des citoyens en céréales», a déclaré M. Henni au premier jour de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Souk Ahras, depuis la ferme «Douar Cheikh Tidjani», spécialisée dans l’élevage bovin et la production laitière, ajoutant qu’«il y a de fortes pressions au niveau du marché mondial sur cette matière».
Le ministre a indiqué que l’Algérie disposait d’un «stock de sécurité» de céréales qui lui permet de satisfaire tous les besoins des citoyens de manière régulière, soulignant que la campagne moisson-battage se déroule généralement entre juin et juillet, ce qui permet, selon lui, d’assurer l’approvisionnement normal en céréales malgré la crise mondiale actuelle.
M. Henni a ajouté que la filière des céréales constituait «une priorité pour le gouvernement et que de grands efforts sont faits par son secteur pour augmenter les capacités de production de céréales à l’échelle nationale», précisant que les objectifs essentiels du secteur s’appuient sur le développement de l’agriculture dans les wilayas du Sud.
Selon le ministre, la wilaya de Souk Ahras, qui compte près de 150 000 hectares de terres agricoles, est l’une des régions aux potentialités importantes notamment dans les filières des céréales, de l’élevage bovin et de la production laitière, appelant les responsables locaux à l’expansion des superficies agricoles irriguées à travers le forage de puits et la création de structures hydriques de différentes formes. Après avoir inspecté les structures de la ferme «Douar Chikh Tidjani», d’une superficie de 520 hectares, dont 40 hectares irrigués et qui compte 128 têtes bovines dont 60 laitières, le ministre de l’Agriculture a estimé que la wilaya de Souk Ahras, dont la production annuelle de lait s’élève à 90 millions de litres, est «un exemple concret illustrant le développement que connaît la filière lait». «Cette ferme est un exemple à suivre. Le propriétaire a réussi à développer son projet et à augmenter le nombre de têtes bovines laitières de manière considérable en recourant à des techniques modernes», a rappelé le ministre.
Lors du 1er jour de sa visite, M. Henni a procédé à l’inauguration du nouveau siège de la Conservation des forêts, où il a présidé la cérémonie de remise symbolique de 4 autorisations de forage de puits sur un total de 148 dossiers examinés et validés au niveau du guichet unique.
Le ministre a présidé, en outre, la cérémonie de signature de deux conventions de coopération et de partenariat entre la Conservation des forêts, la Chambre locale d’agriculture et la coopérative apicole, avant de se déplacer dans la commune de Lahnancha où il a inspecté une ferme d’aviculture à la mechta de «Bekkoucha».
Le ministre de l’Agriculture a poursuivi sa visite, hier, dans la wilaya de Souk Ahras, en inspectant nombre de structures relevant de son secteur dans la commune d’Oued Keberit, la zone d’activités de Debidiba, au complexe de transformation des épices et au centre de collecte des céréales de M’daourouch.
F. L.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img