14.9 C
Alger
mercredi 29 mars 2023

Centres d’enfouissement technique: Réalisation de 33 stations de traitement du lixiviat

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Samia Moualfi, a indiqué, mardi depuis Boumerdès, que les travaux de réalisation de 33 stations de traitement du lixiviat au niveau des Centres d’enfouissement technique (CET) se poursuivaient au niveau national, ajoutant que ces projets seraient réceptionnés progressivement.

Par Faten D.
En marge de sa visite d’inspection dans la wilaya de Boumerdès, Mme Moualfi a fait état de la poursuite des travaux de réalisation de 33 stations de traitement du lixiviat à travers le territoire national, révélant que leur entrée en service se ferait «progressivement». Une bonne partie de ces stations est entrée en service, a-t-elle affirmé, soulignant qu’elle veillait au «parachèvement de l’ensemble des stations» car permettant «la préservation de l’environnement». Dans le cadre de sa visite, la ministre a inauguré une de ces stations au niveau du CET de Zaatra (commune de Si Mustapha), d’un coût de 168 millions DA avec une capacité de traitement allant jusqu’à 80 m3/jour. Pour Mme Moualfi, la nouvelle station est «un acquis» pour la wilaya et le secteur qui s’ajoute à celle entrée en service en 2014 au CET de Corso (Boumerdès Ouest). Par ailleurs, la ministre de l’Environnement a précisé que sa visite à une entreprise privée spécialisée dans le recyclage du papier à Corso s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du secteur, à savoir «la promotion des investissements en matière de recyclage des déchets ou l’économie circulaire qui permettra d’apporter de la valeur ajoutée, créer de l’emploi et préserver l’environnement». Visitant le salon restreint de l’environnement auquel participent les entreprises et les associations activant dans le domaine des déchets, la ministre a appelé les jeunes à investir en matière de recyclage des déchets qui se veulent «une véritable richesse qui génère de nombreux bénéfices et gains», a-t-elle dit, soulignant «la mobilisation» de tous les cadres du secteur pour «apporter les facilités et l’accompagnement nécessaires au profit des jeunes voulant investir dans le domaine de
l’économie circulaire». Par ailleurs, elle a indiqué que son département ministériel était en passe de réaliser un état des lieux des oueds qui souffrent de la pollution afin de trouver des solutions communes au phénomène de la pollution urbaine et des oueds à travers toutes les wilayas, appelant à la conjugaison des efforts de tous les acteurs et les associations de la société civile dans le but de préserver l’environnement. La ministre avait entamé sa visite dans la commune de Corso, où elle a inspecté une entreprise privée de recyclage des déchets de papier qui produit 600 tonnes par an et compte porter sa production à 3 000 tonnes/an, outre un centre d’enfouissement technique (CET) dans la même commune. A Si Mustapha, Mme Moualfi a inauguré une station de traitement du lixiviat des déchets au niveau du CET de Zaatara, et inspecté, dans la commune de Ouled Moussa (Ouest), une unité de récupération et recyclage des huiles industrielles usagées, ainsi qu’une entreprise de valorisation des pneus usagés dans la commune de Hammadi (Ouest). La ministre a également supervisé la signature de plusieurs conventions dans les domaines de la formation, de l’information et de la sensibilisation entre le Conservatoire national des formations à l’environnement (CNFE) et nombre de directions et le CET de la wilaya.
F. D.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img