22.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

Célébration du nouvel an amazigh: Un programme culturel varié à l’occasion de Yennayer

La célébration du nouvel an amazigh Yennayer se prépare aux quatre coins du pays, en cette période de pandémie liée au Covid-19. Des activités culturelles et artistiques sont annoncées dans plusieurs villes, mettant en valeur le patrimoine ancestral de chaque région et la créativité de ses artistes. Chacun à sa manière, des artistes et artisans ont choisi de célébrer le nouvel an berbère ensemble.

Par Abla Selles

Les festivités officielles de Yennayer seront organisées cette année dans toute l’Algérie sur fond d’épidémie de coronavirus. La cérémonie officielle sera lancée vendredi à partir de la capitale des Aurès, Batna, qui accueillera un riche programme d’activités culturelles alliant expositions, rencontres littéraires et conférences thématiques sur la culture et la langue amazighes, précisent les organisateurs.
Un salon du livre et multimédia est prévu à Bouzina, au sud-est de Batna, en plus d’un atelier dédié au cinéma, une exposition mettant en valeur des produits d’artisanat et le savoir-faire culinaire traditionnel, en plus des spectacles de musique et de chants traditionnels revisitant le répertoire amazigh.
Un colloque sur tamazight et la création artistique, notamment le cinéma, le théâtre et la musique, est prévu à cette occasion.
L’Office national de la culture et de l’information a choisi de célébrer le nouvel an amazigh 2971 avec un programme artistique virtuel et invite le public à suivre ses programmes sur les plateformes numériques. Des expositions artisanales, conférences, chants folkloriques et poésie, sont proposés au public du 5 au 12 janvier courant.
Pour sa part, la direction de la culture de la wilaya de Saida a concocté un riche programme culturel pour la célébration du nouvel an amazigh «Yennayer 2971» à partir de lundi prochain. S’étalant sur quatre jours, ce programme comporte l’animation d’une conférence sur l’histoire du calendrier de l’an amazigh et la projection d’un reportage filmé sur la vie du poète Si M’hand Umhand et d’un documentaire traitant des festivités de célébration de Yennayer à Saida.
En outre, le théâtre régional «Sirat-Boumediène» abritera des représentations théâtrales, dont «Radjioune radjioune», du metteur en scène Hamid Ait Hadj, produite par le Théâtre national Mahiedine-Bachtarzi d’Alger, «Tin Hinan» et «Timenfla», produites par le théâtre régional de Oum El Bouaghi.
Les films «Aghissi», du réalisateur Merzoug Faidallah et «La montagne de Baya», de Azzeddine Meddour, seront projetés et un gala sera animé par l’atelier de musique relevant de la maison de la culture en collaboration avec l’association culturelle de wilaya «Ahbab El Youm».
Plusieurs expositions mettant en exergue le patrimoine amazigh, dont des produits d’artisanat et des plats populaires, seront organisées, outre un espace pour le livre en tamazight et des toiles d’art.
Un concours de wilaya online du meilleur montage audiovisuel sur la préparation et la célébration de Yennayer dans la région sera également organisé à cette occasion.
A Taref, la Direction de wilaya de la culture en coordination avec la maison de la culture et l’association «Oumi Zahra» ont organisé une semaine culturelle pour célébrer Yennayer. C’est une occasion pour mettre en valeur le patrimoine de la ville, d’assister aux conférences, aux expositions et exhibitions folkloriques et artistiques.
Il est à noter que d’autres activités sont annoncées dans d’autres villes du pays sans donner des détails sur le programme.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img