16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Célébration du Mouloud: L’association des consommateurs dit «non aux pétards»

«Les produits pyrotechniques, tels que les pétards, les feux d’artifice et les fusées, représentent un danger réel et peuvent provoquer de graves accidents», a indiqué le coordinateur national de l’Organisation algérienne pour la protection et l’orientation du consommateur et son environnement (Apoce), Fadi Tamim, annonçant l’organisation, dès la semaine prochaine, d’une campagne de sensibilisation aux risques liés à l’utilisation des pétards aux niveau des établissements scolaires .

Par Thinhinane Khouchi
A quelques jours de la célébration du Mawlid Ennabaoui, prévu le 8 octobre, des étals de vente de produits pyrotechniques, pétards, feux d’artifice et fusées, commencent à se dresser au niveau des les rues de la capitale. Les citoyens ne s’y précipitent pas, étant pris par les achats des articles scolaires. D’autres parents ont carrément décidé de ne pas acheter de pétards cette année. Une décision saluée par l’Organisation algérienne pour la protection et l’orientation du consommateur et son environnement. En effet, dans une publication sur sa page Facebook, l’Apoce a lancé un appel aux citoyens de ne pas acheter de pétards. Pour Fadi Tamim, coordinateur national de l’Organisation, «les produits pyrotechniques, tels que les pétards, les feux d’artifice et les fusées, représentent un danger réel et peuvent provoquer de graves accidents», ajoutant, lors d’un appel téléphonique, que «chaque année, des accidents surviennent, mettant en danger la vie des individus et la fête tourne au drame pour beaucoup». Notre interlocuteur nous affirmera que les produits pyrotechniques «sont responsables d’incendies et de pollution sonore causée par la déflagration des pétards», mettant en garde sur «l’impact de leurs bruits forts et répétés sur le bien-être physique, particulièrement les personnes âgées, les malades, les femmes enceintes et les enfants». M. Tamim nous dira également que «les pétards sont une perte d’argent vu leurs prix qui augmentent chaque année». Il a signalé, par ailleurs, que la vente de ces produits se fait sans surveillance. En outre, notre interlocuteur nous a confié qu’en premier lieu, l’Organisation a opté pour une campagne de sensibilisation aux risques des pétards sur les réseaux sociaux, mais dès la semaine prochaine, elle organisera une campagne au niveau des écoles pour sensibiliser les enfants aux risques liés aux produits pyrotechniques, tels que les pétards, les feux d’artifice et les fusées. «Les enfants et les adolescents sont les plus touchés par les accidents liés à l’utilisation des pétards et les plus vulnérables. Chaque année, ces produits pyrotechniques causent des brûlures extrêmement graves, voire irréversibles», nous confie M. Tamim, affirmant que «les brûlures des 2e et 3e degrés laissent d’immenses cicatrices ou déforment le visage. C’est pourquoi, dès la semaine prochaine ont lancera une campagne de sensibilisation au niveau des écoles». Enfin, notre interlocuteur a invité les parents à ne pas acheter de pétards et à protéger leur progéniture des dangers qui les guettent lors de l’usage des produits pyrotechniques.
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img