14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

Capacités d’accueil: Le tourisme à Ghardaïa se renforce

Les capacités d’accueil dans le domaine du tourisme dans la wilaya de Ghardaïa se sont renforcées cette année par la mise en service de cinq nouveaux établissements d’hébergement d’une capacité de 283 lits, a affirmé, hier, le directeur local du tourisme et de l’artisanat (DTA).

Par Hamdi K.

S’exprimant en marge de la célébration de la Journée mondiale du tourisme, le directeur du tourisme et de l’artisanat (DTA) de la wilaya de Ghardaïa, Saâd Meriah, a indiqué que la mise en exploitation de cinq nouveaux établissements d’hébergement privés d’une capacité de 283 lits intervient suite à l’instruction du président de la République portant la levée des contraintes sur les projets touristiques.
Considérée comme une destination touristique par excellence, la région de Ghardaïa dispose d’un patrimoine matériel et immatériel «atypique» d’exception qui constitue une source d’attractivité pour les touristes nationaux et internationaux, a soutenu M. Meriah, précisant que l’activité touristique reste la véritable locomotive de développement local durable qui, selon lui, mérite d’être «préservée et renforcée».
Riche en monuments historiques et architecturaux ainsi que de sites naturels et environnementaux, de grands efforts ont déjà été entrepris par les pouvoirs publics depuis des années pour le renforcement des infrastructures d’accueil de la région (hôtels, gîtes, maisons d’hôte, cafés, restaurants), et la mise à niveau des monuments et édifices historiques des Ksour de Ghardaïa, a souligné le DTA.
Les nombreux sites culturels, environnementaux et monuments funéraires constituent des atouts privilégiés pour la promotion d’un tourisme durable et porteur de richesses pour l’économie locale.
De par sa position stratégique (porte du Sahara), la wilaya de Ghardaïa peut s’enorgueillir
d’être le lieu de la réconciliation d’un tourisme culturel et environnemental conformément à la Charte du tourisme durable élaborée aux Iles Canaries (Espagne) en avril 1995.
Composée de plusieurs Ksour ou cités millénaires en particulier la pentapole de la vallée du M’zab, les Ksour de Metlili, de Beriane, Guerrara, conçus magistralement par les aïeux sous forme architecturale d’«amphithéâtre» épousant le site rocailleux en tenant compte du climat et des concepts religieux.
Ce modèle urbanistique et architectural des Ksour de la région de Ghardaïa avec toute sa diversité sociologique, dont s’est inspiré Le Corbusier (architecte, urbaniste et artiste franco-suisse), attire annuellement de nombreux touristes, universitaires et spécialistes en la matière.

De nombreux atouts attrayants
Outre un patrimoine architectural indéniable, classé patrimoine universel par l’Unesco ainsi que la vallée du M’zab qui fait la particularité de cette région zone et ne cesse de contribuer remarquablement à son essor socio-économique, ce produit touristique est appelé, plus que jamais, à être préservé et mis à niveau afin de pouvoir tirer profit de la stratégie nationale mise en œuvre pour la promotion du secteur du Tourisme et l’Artisanat.
Pour assurer un développement sûr du tourisme dans la région, un intérêt particulier doit être accordé à la valorisation et à la promotion du produit touristique local, avec un accent particulier sur la mise à niveau des infrastructures, a souligné Said Benkhelifa, gérant d’un hôtel à Ghardaïa.
Pour nombre d’observateurs au fait de la chose touristique, les touristes sont devenus de plus en plus exigeants et en quête de nouveaux produits souvent simples et combien authentiques, tels que l’écotourisme, un tourisme purement écologique, d’où la nécessité de créer des espaces dédiés à la villégiature et à la distraction.
La wilaya de Ghardaïa regorge également d’autres sites touristiques d’envergure comme la station thermale de Zelfana (70 km au sud/est de Ghardaïa) qui attire annuellement plus de
300 000 curistes et qui se veut incontestablement une valeur ajoutée sûre pour le tourisme dans toute la région.
Et au nord, dans la localité de Daïa Ben-Dahoua, réputée pour son artisanat, on peut trouver de nombreux vestiges anciens, dont des gravures rupestres qui constituent des sites attractifs pour les touristes étrangers.
Puissant instrument de développement dans l’économie locale de Ghardaïa, l’activité touristique et l’artisanat peuvent jouer un rôle stratégique de développement durable dans la région et permettre, par la même occasion, la promotion de la femme au foyer, notamment par la production artisanale.

60 000 visiteurs nationaux ont séjourné à Ghardaïa en 7 mois
L’attractivité de la région s’illustre, en outre, par les traditionnelles fêtes du tapis, du Mehri, du Mawlid El Nabi qui attirent chaque année des milliers de personnes.
Au sujet de l’accueil des touristes et visiteurs, la région offre des possibilités d’accueil appréciables, à travers la station thermale de Zelfana, et un tissu de structures d’hébergement constituées, dans les wilayas de Ghardaïa, de 37 structures hôtelières (classées et non classées) totalisant 2 947 lits, 31 agences de voyages et trois zones d’expansion touristique d’une superficie totale de 2 226 hectares.
Des professionnels mettent l’accent, pour leur part, sur l’impératif de renforcer la promotion de la destination du M’zab dans les différents salons touristiques internationaux, l’élaboration d’un guide touristique pour mettre en valeur les potentialités touristiques de la région, l’amélioration et la diversification des moyens de distraction, le renforcement du volet culturel et patrimonial.
D’autre part, il convient de signaler que le tourisme interne demeure le principal marché émetteur de touristes pour la région de Ghardaïa, il a joué un rôle salvateur durant la crise Covid-19 et demeure un levier de relance post Covid-19.
Ceci a permis de maintenir une activité touristique à minima, selon les statistiques de la DTA, durant la saison touristique octobre 2021/mai 2022, où pas moins de 60 000 visiteurs nationaux ont séjourné dans les structures hôtelières de la wilaya de Ghardaïa contre 2 000 étrangers.
Puissant instrument de développement dans l’économie locale de la wilaya de Ghardaïa, la relance de l’activité touristique peut jouer un rôle stratégique de développement durable dans la région. La préservation, la protection et la mise en valeur du patrimoine matériel et immatériel, naturel et culturel de la wilaya de Ghardaïa peuvent offrir un cadre privilégié pour la mise en place d’une stratégie de création de richesses et d’emplois dans le sud du pays. H. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img