14.9 C
Alger
samedi 3 décembre 2022

CAN-2023 (U23) éliminatoires (2e tour/ aller)/ L’Algérie s’incline face à la RDC: Le bricolage se poursuit chez les sélections de jeunes

L’équipe nationale de football des moins de 23 ans (U23) s’est inclinée dimanche face à la RD Congo 4-1, pour le compte du 2e tour (aller) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 au Maroc, prouvant encore une fois que le bricolage se poursuit chez les sélections jeunes où rien ne va plus.

Par Mahfoud M.

Cette sélection est la deuxième à subir un camouflet, après celle des U20, éliminée de la course à la CAN de cette catégorie, après sa défaite face au Maroc sur le score de (2/0). Les «Verts» ont été cueillis à froid en concédant l’ouverture du score dès la 3e minute de jeu, grâce à un but signé par l’attaquant Gloire Mujaya (TP Mazembe/ RDC). Ikangalombo Jonathan (DCMP/ RDC) a corsé l’addition pour les siens (17e), avant que le même joueur ne récidive pour marquer le troisième but (20e) et signer le doublé, suite à une mauvaise relance de la défense algérienne. En seconde période, les locaux ont réussi à prendre à défaut, encore une fois, l’arrière-garde algérienne, en ajoutant un quatrième but (58e) signé John Bakata Amsini (TP Mazembe/ RDC), une réalisation intervenue cinq minutes après l’expulsion du défenseur Kayembe Mujanayi Elton (As Maniema Union/ RDC). Après plusieurs tentatives, l’Algérie est parvenue à réduire le score à la 86e minute grâce à Chamseddine Bekkouche (Levante/ Espagne). Les coéquipiers du capitaine Akram Bouras (CRB) qui ont hypothéqué leurs chances de qualification pour le dernier tour, tenteront de renverser la vapeur, à l’occasion de la seconde manche prévue samedi prochain au stade du 8-Mai-1945 de Sétif (18h00). La RD Congo s’est qualifiée pour cet avant-dernier tour, en éliminant l’Ethiopie (aller à Kinshasa : 0-0, retour à Addis-Abeba : 1-0), alors que l’Algérie a été exemptée du premier tour. Pour rappel, la CAN U23 se jouera en juin 2023 au Maroc, et sera qualificative pour les Jeux olympiques JO-2024 à Paris. La FAF devra encore une fois revoir sa politique concernant les jeunes et confier ces équipes nationales à des techniciens avérés, tout en procédant à un choix bien étudié des joueurs que ce soit les éléments évoluant en Europe ou ceux jouant en Algérie, car des sources affirment que certains manageurs interférent dans le choix des joueurs et imposent leur loi au vu et au su de tout le monde, grâce à leurs relations dans l’entourage des sphères décisionnelles, que ce soit à la FAF ou dans les autres structures.
M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img