18.9 C
Alger
mardi 26 octobre 2021

Campagne de vaccination dans les wilayas du centre: Affluence appréciable des citoyens

La campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, lancée samedi sous le slogan «avec le vaccin, la vie reprendra», a été marquée, dans les wilayas du centre, par une affluence appréciable de citoyens, a constaté l’APS au niveau de plusieurs points de vaccination.

Par Younès F.

Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, où un quota de 60 000 doses a été réceptionné pour cette opération, 149 points de vaccination fixes dont 111 au niveau des structures de santé, 15 pharmacies d’officine et 23 espaces publics ont été mobilisés et enregistrent une affluence appréciable de citoyens, tous âges confondus.
A cela s’ajoute 120 équipes mobiles, dont 98 sillonneront toutes les communes, les villages et les zones rurales éparses et enclavées, en sus de 2 équipes de la Protection civile et 20 bus équipés destinés au grands chefs-lieux de daïra.
Le wali, Djilali Doumi, qui a donné le coup d’envoi de l’opération, a indiqué qu’un total de
388 850 personnes ont déjà été vaccinées à Tizi-Ouzou, soit un taux de 27 %.
«Le but de cette semaine nationale de vaccination est de vacciner 5 000 citoyens/jour, ce qui permettra d’atteindre un taux de 35 % à la fin de cette opération (le 11 septembre)», a-t-il dit.
A Médéa, plus de 280 points de vaccination seront mobilisés pour la grande opération de vaccination contre le Covid-19. En outre, 30 équipes médicales mobiles vont sillonner les zones enclavées pour permettre aux habitants de ces zones de se faire vacciner sur place, alors que six autres équipes devraient garantir la vaccination à domicile des personnes âgées ou à mobilité réduite.«La mobilisation de ce nombre important de points de vaccination vise à donner un coup d’accélérateur à l’opération de vaccination, entamée en février dernier et qui a permis de toucher près de 34 % de la population, âgée de plus de 18 ans», selon le directeur local de la santé et de la population (DSP), Mohamed Cheggouri.
Une affluence notable des citoyens est également enregistrée à Chlef, aux premières heures du lancement de cette campagne, à travers les 93 points relevant des structures de la santé. Ces points fixes ont été renforcés par 35 équipes mobiles, selon la DSP.
A Tipasa, la Direction de la santé vise, lors de cette grande campagne nationale de vaccination, à atteindre 60 % de la population, ce qui va porter le nombre total des citoyens qui vont bénéficier de cette protection vaccinale à 177 000, selon le wali, Ahmed Mabed.
A Béjaïa, où 99 128 personnes ont été vaccinées jusqu’à présent, selon un bilan de la Direction locale de la santé, des équipes pluridisciplinaires ont été constituées pour sillonner les villages et quartiers, en plus d’autres points de vaccination installés à cet effet lors de cette campagne.
Des points de vaccination sont également installés au niveau de l’Université Abderrahmane-Mira en prévision de la rentrée universitaire ainsi qu’à travers des mosquées au niveau de 30 communes.
Dans cette même wilaya, 152 points de vaccination répartis dans les différentes régions sont ouverts à l’occasion, en plus de 10 caravanes médicales qui vont sillonner les régions reculées de la wilaya.
A Djelfa, cette campagne nationale a été fortement appréciée par les citoyens qui ont été nombreux à se présenter au 135 points de vaccination fixe pour se faire vacciner et contribuer ainsi à la lutte contre cette pandémie.Outre ces points fixes, 35 équipes mobiles vont sillonner les zones d’ombre de la wilaya pour toucher le plus grand nombre de citoyens, selon le DSP Redouane Kina, qui a fait état de la réception d’un quota de 150 000 doses de vaccins pour cette opération.
La wilaya de Blida a réservé de son côté 140 points fixes de vaccination et mobilisé 35 équipes mobiles en perspective de vacciner le plus grand nombre de personnes durant cette campagne en prévision des rentrées sociale, scolaire et universitaire.
A Bouira, 155 points de vaccination à travers tout le territoire de la wilaya, dont des équipes mobiles de la Protection civile devant couvrir les zones d’ombre. Sur ces 155 points de vaccination, 99 relevent du secteur de la santé et 75 d’autres services.
«La vaccination au niveau de cette wilaya a concerné 150 000 personnes, cela reste peu vu que la population de Bouira est de plus de 800 000 habitants», a estimé le wali, Lakhal Ayat Abdesslam, avant d’appeler la population à se faire vacciner pour atteindre un plus haut niveau d’immunité collective avant la rentrée scolaire.
Y. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img