12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Bourse de Tokyo: Le Nikkei boucle une nouvelle séance très dynamique

La Bourse de Tokyo a terminé hier en nette hausse, comme la veille, toujours encouragée par le scénario de plus en plus crédible d’un nouveau ralentissement du rythme du resserrement monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). L’indice vedette Nikkei a pris 1,46 % pour finir à 27 299,19 points, son plus haut niveau depuis la mi-décembre. L’indice élargi Topix a gagné 1,42 % à 1 972,92 points. La Bourse de Hong Kong et les marchés de Chine continentale sont quant à eux fermés depuis lundi en raison des congés du Nouvel An chinois.
Plusieurs membres du Comité monétaire de la Fed ont laissé entendre ces derniers jours que la banque centrale américaine pourrait limiter sa prochaine hausse de taux à un quart de point de pourcentage contre un demi-point en décembre. Un scénario qui profite particulièrement aux valeurs technologiques. Des valeurs technologiques japonaises sont restées bien orientées dans la foulée du nouveau bond du Nasdaq lundi : Sony a pris 1,92 % à 11 670 yens, Panasonic 1,58 % à 1 155,5 yens et SoftBank Group 3,39 % à 6 187 yens. Le fournisseur d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a déclaré qu’il comptait augmenter de 29 % en moyenne ses tarifs pour les particuliers à compter de juin, en invoquant la dégradation de ses finances à cause de la flambée des prix du pétrole et de la chute du yen l’an dernier. L’action Tepco a ainsi grimpé de 1,57 % à 452 yens, bien que le groupe ait aussi prévenu que ses résultats annuels 2022/23 allaient tomber profondément dans le rouge, avec notamment une perte nette de 317 milliards de yens (2,2 milliards d’euros). Du côté des devises et du pétrole, le yen s’appréciait par rapport au dollar, lequel restait toutefois au-dessus de la barre des 130 yens (130,14 yens vers 06h30 GMT contre 130,67 yens lundi à 21h00 GMT). La monnaie européenne refluait un peu par rapport à la devise japonaise, à raison d’un euro pour 141,66 yens contre 142,06 yens la veille. L’euro montait légèrement face au billet vert, se négociant pour 1,0884 dollar contre 1,0872 dollar lundi à 21h00 GMT. Le marché du pétrole était en petit
recul : vers 06h20 GMT le baril de WTI américain cédait 0,13 % à 81,51 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,31 % à 87,92 dollars.
Farid L.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img