13.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Boumerdès Réception début 2023 de l’hôpital de 240 lits

L’hôpital de 240 lits de la zone du Sahel, dans la banlieue de la ville de Boumerdès, sera réceptionné au début de l’année prochaine, au vu de son taux d’avancement actuel, estimé à près de 70 %, a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la wilaya.
Selon un rapport de la Direction locale de la santé, présenté lors de la session de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) consacrée à l’étude de plusieurs dossiers, dont celui du secteur de la Santé, le taux d’avancement de ce projet est actuellement de près de 70 %. Il sera réceptionné à la fin 2022 ou au plus tard au début de l’année prochaine. La réalisation de ce projet, inscrit en 2006, a connu un «retard important» pour diverses raisons, avant sa relance en 2020, a ajouté le représentant de la direction de la santé, précisant que le taux d’avancement des travaux de construction de ce CHU est passé de
24 % à 70 % actuellement. Il a également assuré que les services concernés par la réalisation de ce projet ont mobilisé tous les moyens nécessaires et ont procédé à la levée des contraintes qui ont retardé sa réalisation, afin de le livrer dans les délais contractuels fixés à 30 mois, soit de mai 2020 (date de relance du chantier) à janvier 2023. S’exprimant au sujet de l’équipement de ce futur établissement hospitalier, le directeur de la santé et de la population de la wilaya, Saïd Ouabbas, a assuré, dans son intervention à l’occasion, que «toutes les mesures ont été prises pour l’acquisition des équipements et la préparation des staffs médicaux et paramédicaux qui assureront son encadrement (…) L’encadrement de cet hôpital sera assuré par des diplômés de l’Institut national paramédical (réalisé à proximité de l’établissement) et qui est opérationnel depuis 2020, avec une capacité de formation estimée à près de 200 places pédagogiques, dans diverses spécialités paramédicales», a informé le même responsable.
Quant au wali de Boumerdès, Yahia Yahiatene, il a souligné l’importance de ce projet «objet d’une attention particulière», appelant à «la nécessaire livraison dans les délais fixés dans le cahier des charges».
Pour rappel, ce projet a été relancé, en 2020, après plusieurs arrêts dus à de nombreuses raisons liées, entre autres, à la lourdeur des procédures administratives et à la réticence de certaines entreprises à participer à l’avis d’appel d’offres national relatif au projet, outre la mauvaise gestion de ce chantier par l’entreprise étrangère initialement en charge.
Ce projet a été inscrit en réalisation en 2006, au titre du plan quinquennal 2005-2009, pour une enveloppe initiale de 1,3 milliard de dinars, réévaluée à près de cinq milliards. Cet établissement, qui sera construit sur cinq niveaux en plus du rez-de-chaussée (R+5), comptera dix blocs opératoires destinés aux interventions chirurgicales dans des spécialités dites de pointe et non disponibles actuellement à Boumerdès, telles que la neurochirurgie et la cardiologie interventionnelle, en plus de services médicaux divers. Une fois opérationnel, cet établissement hospitalier, en construction sur une assiette de 5 ha, mitoyenne au centre-ville de Boumerdès, permettra de réduire considérablement la pression sur les trois établissements hospitaliers actuellement opérationnels dans la wilaya, tout en évitant les déplacements des malades vers les hôpitaux des wilayas voisines.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img