16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Boumerdès: Plus de 50 assiettes foncières récupérées dans les zones d’activités ces deux dernières années

Au total, 52 assiettes foncières non exploitées, d’une superficie globale de près de 45 ha, ont été récupérées ces deux dernières années (2020 et 2021), au sein et hors zones d’activités de la wilaya de Boumerdès, ont révélé, dimanche, les services de la wilaya.

Par Faten D.

Les assiettes récupérées font partie de près de 300 lots industriels (au sein et hors zones d’activités de la wilaya) ciblés par une opération d’assainissement toujours en cours, a indiqué le wali, Yahia Yahiatene, dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de travail au parc industriel national de Larbaâtache (ouest de Boumerdès).
Il a expliqué que l’opération de récupération de ces lots industriels, accordés dans le passé à des investisseurs par voie de concession ou de contrats administratifs et qui n’ont pas concrétisé leurs investissements, a été initiée par les services des domaines de l’Etat, après plusieurs mises en demeure adressées aux concernés.
L’assainissement du foncier industriel au niveau de 32 zones d’activités, s’étendant sur une superficie globale de 430 ha, repartie sur 19 communes de la wilaya, est assuré par une commission spéciale regroupant plusieurs secteurs, a précisé le wali de Boumerdès.
L’opération a déjà permis la relance de nombreux projets d’investissement à l’arrêt, suite à la redistribution des lots récupérés, s’est-il félicité.
M. Yahiatene a également souligné le règlement progressif des nombreux problèmes enregistrés au niveau des zones d’activités de la wilaya, notamment concernant les permis de lotir et les problèmes administratifs.
«L’opération de révision des demandes de permis de lotir, actuellement en cours, a permis la levée de nombreux obstacles pour les investisseurs, qui ont introduit leurs dossiers auprès des services de l’environnement, de la construction et de l’urbanisme», a-t-il fait savoir.
Les travaux d’aménagement du parc industriel national de Larbaâtache sont achevés à
80 %, au moment ou près de 90 % des problèmes enregistrés à son niveau ont été réglés, a, par ailleurs, signalé le wali. Il a annoncé l’entrée en production de nombreuses unités industrielles, implantées dans cette zone en 2023. A noter, également, l’affectation, à ce jour, au niveau de cet espace, de 208 lots en faveur de 148 projets d’investissement, 127 investisseurs ayant obtenu leurs contrats de concession et 53 autres leur permis de construction, tandis que 45 ont obtenu un accord de principe pour bénéficier d’un permis de construction.
Quelque 31 projets ont été lancés en réalisation, au moment où trois projets sont achevés et non exploités et un seul entré en exploitation.
Géré par l’Agence nationale intermédiaire et de régulation foncière (Aniref), le parc industriel de Larbaâtache, créé officiellement en 2012, s’étend sur une superficie de 136,91 ha, divisée en neuf sous-zones, réparties en 258 lots fonciers.
F. D.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img