32.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Boumerdès: Déstockage de près de 1 400 tonnes de pomme de terre

Près de 1 400 tonnes de pomme de terre d’arrière- saison ont été déstockées sur un total de 16 200 tonnes stockées dans les chambres froides à Boumerdès, en vue de lutter contre la pénurie de ce produit et de faire baisser son prix, a-t-on appris, mardi, du directeur de wilaya des services agricoles (DSA).
Cette opération est la 2e du genre après la première réalisée il y a une dizaine de jours et ayant porté sur le déstockage de près de 990 tonnes de pomme de terre, a indiqué à l’APS le DSA Samir Zaouche, en marge d’une journée technique sur le développement des cultures industrielles, dont notamment le Colza. La deuxième opération de déstockage, entamée lundi pour se poursuivre jusqu’au 2 novembre et qui ciblera les marchés de Boumerdès et d’un nombre de wilayas voisines, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Système de régulation des produits agricoles de large consommation visant la régulation du marché et la lutte contre la spéculation.
Toujours selon M. Zaouche, la mise sur les marchés de la pomme de terre stockée par une dizaine d’opérateurs privés «se fait actuellement de manière organisée avec des quantités quotidiennes bien définies et à des prix de gros ne dépassant pas 50 DA/kg, afin d’éviter une quelconque pénurie et de préserver le pouvoir d’achat du citoyen en maintenant la stabilité des prix».A noter que la wilaya a enregistré le déstockage, entre les mois de mai et de septembre derniers, de plus de 10 700 tonnes de pomme de terre de saison, stockées par six opérateurs privés. Ces derniers mois, les prix de gros et de détail de la pomme de terre de consommation ont connu une hausse notable en raison de la faiblesse de l’offre due à la clôture de la campagne de récolte de la pomme de terre de saison. Sachant que la période d’interruption de la production s’étend du mois d’octobre jusqu’à la fin novembre de chaque année. En dépit de la première opération de déstockage, les prix de la pomme de terre n’ont pas baissé chez les détaillants, le tubercule étant vendu entre 70 et 80 DA/kg, pour le produit stocké et entre 80 et 100 DA le kilo de pomme de terre nouvelle, fraîchement récoltée au niveau d’autres wilayas.
A noter que la journée de formation aux techniques de la culture du colza, organisée par la DSA, en collaboration avec la Chambre d’agriculture de wilaya, a été marquée par l’animation de communications sur cette plante oléagineuse, son cycle agricole, son rendement et ses avantages notamment.
Yanis T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img