20.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Bouira/Tikjda: Lancement d’une manœuvre «complexe» de simulation d’un incendie

Une manœuvre «complexe» de simulation d’un important incendie dans la station climatique de Tikjda (nord-est de Bouira), a été lancée, vendredi, par la Protection civile, avec la participation de la colonne mobile et de plusieurs unités d’intervention déployées pour éteindre les flammes et apporter les secours, a-t-on constaté.

Par Yanis F.

Il s’agit d’un exercice de simulation d’un incendie menaçant les structures touristiques de Tikjda et d’autres incendies qui se déclareraient simultanément dans la même région forestière, selon le chargé de communication de la Protection civile, le sous-lieutenant Youcef Abdat.
Cette opération d’envergure, dont le coup d’envoi a été donné par le wali, Lakehal Ayat Abdeslam, «a pour objectif de tester le plan de secours de la wilaya, afin qu’il soit hautement prêt à lutter contre ce genre de catastrophes naturelles», a expliqué à l’APS l’officier Abdat.
Des hélicoptères de l’unité aérienne participent également à cette opération d’envergure qui porte aussi sur une simulation d’un autre incendie dans la bourgade voisine de Helouane, où les habitants et leurs maisons sont menacés par les flammes.
Les équipes de secours sont également intervenues dans cette opération pour secourir et évacuer les habitants de cette localité forestière et montagneuse.
«Nos unités sont en train
d’évacuer les habitants, dont des blessés et des enfants ainsi que des élèves d’une école coranique, tous mis à l’abri du danger», a expliqué à l’APS l’officier Abdat.
Au moment où les autres unités sont engagées dans l’opération de lutte contre les flammes, un accident de la route s’est produit sur la Route nationale N° 33, causant des blessures à 14 personnes et la disparition d’une autre, selon le scénario de l’exercice.
La Protection civile a fait appel à son groupe d’intervention en milieu périlleux (GRIMP) pour intervenir sur le lieu de l’accident et rechercher la personne disparue ainsi que pour évacuer les blessés.
«Cet exercice vise à tester les capacités d’intervention et l’efficacité des troupes engagées également dans la recherche de touristes étrangers égarés dans la zone de Tala Rana à Saharidj», a précisé le sous-lieutenant Abdat. Pour le plan d’organisation des secours, il a été réactivé par le wali, Lakehal Ayat Abdeslam, avant d’installer le Poste de commandement fixe (PCF) au niveau du siège de la wilaya, sous l’égide du secrétaire général. Un Poste de commandement opérationnel (PCO) a aussi été mis en place et dirigé par le directeur de la Protection civile, Boucherif Nacer, dans le cadre de cet exercice de simulation. L’opération a nécessité également l’installation d’une base logistique à Tikjda et un point de transit au village de Sellim, selon l’officier Abdat.
En outre et toujours dans le cadre de cette simulation, «nous avons mis en place un Poste médical avancé (PMA) afin d’apporter les soins aux victimes et aux troupes participantes dans les opérations de secours», a ajouté le même responsable de la Protection civile.
Y. F.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img