25.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Blida-Ramadhan: Des efforts locaux pour la prise en charge des familles nécessiteuses

De larges opérations de solidarité au profit des familles nécessiteuses ont été lancées par nombre d’associations caritatives actives de la wilaya de Blida à la veille du mois de ramadhan, au titre du soutien des efforts des autorités locales de prise en charge de cette catégorie sociale.

Par Amel B.

Les associations caritatives de la wilaya, au même titre que de nombreux groupes de jeunes bénévoles se lancent, chaque année, dans une véritable compétition dont l’enjeu est la distribution du plus grand nombre possible de colis alimentaires offerts gracieusement par les bienfaiteurs au profit des familles nécessiteuses de la région. Une initiative constituant un réel soutien aux efforts locaux de prise en charge des catégories aux revenus faibles. Selon les services de la wilaya de Blida, l’opération de versement de la prime du amadhan fixée à 10 000 DA, ayant ciblé, cette année, 94 939 familles, a été parachevée avant le mois sacré, en vue de permettre aux familles bénéficiaires d’acquérir leurs besoins. La direction des Affaires religieuses et des Waqfs de la wilaya a, pour sa part, lancé une opération de distribution de 5 000 colis alimentaires aux familles nécessiteuses, a-t-on appris auprès de son directeur, Kamel Belassel. Il a fait part d’un «objectif de distribution de 30 000 colis alimentaires d’ici la fin du mois sacré, avec la programmation d’une opération de distribution des vêtements de l’Aid au profit des enfants de ces familles nécessiteuses, à partir de la deuxième moitié du mois sacré». Outre ces aides en nature, la direction des Affaires religieuses a également procédé, avant le mois de jeûne, selon le même responsable, au versement d’aides financières, au profit de 2 400 familles, dans le cadre des opérations de solidarité du Fonds de la Zakat. Toujours au titre des opérations solidarité Ramadhan initiées par cette direction, il a été procédé à «l’ouverture de six restaurants de la Rahma au profit des nécessiteux, les sans-abri et autres personnes de passage, au niveau des commues de Meftah et Bouguera à l’Est, El Affroune à l’Ouest, et le chef-lieu de wilaya», a indiqué M. Belassel, assurant que les responsables en charge de ces restaurants «veillent rigoureusement au respect du protocole préventif sanitaire contre le Covid-19». La section locale du Croissant-Rouge algérien (CRA) a également procédé, comme à son habitude durant chaque mois de ramadhan, à l’ouverture d’un restaurant de la Rahma au niveau de son siège du centre-ville de Blida, parallèlement à la distribution de repas chauds aux familles et personnes dans le besoin, a-t-on appris auprès du responsable du bureau local du CRA, Tahar Lahreche, qui a aussi signalé la distribution d’une centaine de colis alimentaires au niveau des zones d’ombre.

Distribution de plus de 40 000 colis alimentaires par les associations
Les associations caritatives actives de Blida se sont également lancées dans la distribution de colis alimentaires avant l’avènement du mois sacré. Parmi elles, l’association «Kafil El Yatime», qui a lancé sa 10e édition de la campagne «Sanabil El Kheir», ayant déjà enregistré la distribution de 20 000 colis alimentaires, dans l’attente de la distribution de plus de 10 000 tenues pour l’Aid aux orphelins de la wilaya, mais également ceux des zones d’ombre des wilayas du sud du pays, au titre des efforts d’ancrage de la culture de solidarité sociale entre différentes wilayas, a souligné le chargé de la communication auprès de cette association, Tarek Latreche. Il a lancé, à l’occasion, un appel aux entrepreneurs et aux opérateurs économiques, en vue de «s’impliquer dans cette initiative à travers un soutien financier, dans le but de venir en aide au plus grand nombre possible de veuves et d’orphelins qui vivent dans des situations précaires, après avoir perdu leur soutien de famille», a-t-il souligné. M. Latreche a signalé le lancement, à une semaine du mois sacré, d’une campagne de publicité concernant cette initiative, via les réseaux sociaux, mais également à travers des affiches publicitaires au niveau des places publiques et grandes surfaces commerciales de la wilaya. Les hommes d’affaires de la wilaya de Blida ne sont pas demeurés en reste de cet élan de solidarité Ramadhan, devenu une tradition annuelle pour plusieurs d’entre eux, à l’instar du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja (CEIMI), comptant plus de 1 700 entreprises économiques adhérentes à l’échelle nationale, qui a procédé à la distribution de plus de 20 000 colis alimentaires aux nécessiteux de l’ensemble des communes de Blida, dont notamment ceux des zones d’ombre. «La distribution des colis se fait en collaboration avec les Assemblées populaires communales (APC) et les associations caritatives», a indiqué le président du CEIMI, Kamel Moula, soulignant la réalisation de cette opération de solidarité Ramadhan grâce à la contribution des opérateurs économiques, qui «ont prouvé leur soutien aux familles nécessiteuses en dépit des difficultés financières traversées par les entreprises actuellement, en raison de l’arrêt de leurs activités suite à la pandémie du Covid-19», a-t-il observé. D’autres associations caritatives de Blida, à l’instar de «Fina Lkheir», «Kaouafile el Kheir» et «El Kheir Yadjmaana», se sont également impliquées dans l’élan de prise en charge des catégories démunies. Ces groupes de jeunes bénévoles ont réussi à gagner la confiance des bienfaiteurs, qui les assurent de leurs dons en différentes occasions festives et religieuses, a indiqué Mohamed Lamine Zerrouk, représentant du groupe «El Kheir Yadjmaana». Pour assurer une meilleure efficacité au travail, ces groupes de jeunes bénévoles ont décidé de se réunir en créant l’«Union de Blida des associations et groupes caritatifs», qui organisera, durant ce ramadhan, une table de Ftour quotidienne à proximité du pont de Beni Merad, de l’autoroute Est-Ouest. Selon le jeune Mohamed Lamine Zerrouk, cette opération ciblera les usagers de cette autoroute qui ne pourront pas regagner leurs foyers à l’heure de l’Iftar, dont notamment ceux résidant dans des wilayas lointaines. Le jeune Abdelkrim Ould Slimane fait également partie des figures de proue du mouvement caritatif à Blida, où il jouit d’une grande confiance des bienfaiteurs et de la population, en général. Abdelkrim a fait part de l’entame de la distribution de 600 colis alimentaires à des familles nécessiteuses, recensées «par des personnes de confiance, et avec l’implication des bienfaiteurs, dans le but de conférer transparence et crédibilité à notre action», a-t-il assuré.
A. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img