23.9 C
Alger
vendredi 1 juillet 2022

Blida : Programme d’extension de la plantation du caroubier

Un programme ambitieux pour l’extension de la plantation du caroubier, un arbre qui a fait la réputation de Blida par le passé, a été mis au point par la Conservation locale des forêts, en coordination avec l’Organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), qui a sélectionné cette région du pays comme wilaya pilote pour la culture du Caroubier en 2020, a-t-on appris.

Par Lyes B.
Selon le chef du service d’extension du patrimoine et de la protection des terres, Mohamed Mokadem, ce programme prévoit la plantation de caroubiers sur 85 hectares de zones forestières, dans le cadre de la campagne annuelle de boisement 2021/2022. « Cette démarche vise l’extension de cette culture (caroubier) au niveau d’espaces forestiers et de vergers, dans la perspective de réhabiliter de cette filière et de la développer », a-t-il ajouté. M. Mokadem a signalé que des actions de sensibilisation des agriculteurs et des propriétaires de pépinières et de vergers sont en cours afin de les encourager à se tourner vers cette culture.
Il a observé que beaucoup de caroubiers de la wilaya sont vieillissants, vu qu’ils remontent à l’époque coloniale, relevant que plus de 200 agriculteurs sont actuellement intéressés par cette culture. Les zones concernées par cette campagne de plantation qui s’étalera jusqu’à mars prochain, sont reparties à travers les communes de Soumaâ (40 hectares), Meftah (35 hectares) et Hammam Melouane (10 hectares). Parallèlement à cette démarche, les jeunes et les porteurs de projets sont encouragés à investir dans les différents produits de cet arbre, pour assurer le développement de la filière.
De son côté et dans le cadre des efforts de réhabilitation de cette culture, l’Association nationale de développement du Caroubier prévoit la plantation de 3 000 plants, durant la présente campagne. L’opération sera menée en coordination avec diverses associations, institutions et organismes publics de la wilaya, selon le président de l’association, Hamza Kadi.
Signalant le recul de la culture du caroubier ces dernières années, il a fait part des efforts consentis par son association pour sa réhabilitation à travers des actions de reboisement, réalisées avec différents partenaires tels que les universités de Blida 1 et 2 et la Conservation des forêts, au titre de conventions de coopération. «Les produits de cet arbre sont variés et nombreux, ce qui fait que cette filière représente un intérêt économique», a-t-il assuré en outre.
Pour rappel, Blida a été sélectionnée en 2020 comme wilaya pilote pour la culture du caroubier par l’Organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture, en raison de sa nature géographique adaptée avec cette culture et de son patrimoine végétal.
L. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img