11.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Biskra: La limitation des espaces de commercialisation préoccupe les phœniciculteurs

La question de limitation des espaces de commercialisation due à la pandémie du nouveau coronavirus «constitue un véritable tracas pour les phœniciculteurs de la wilaya de Biskra», a-t-on appris à la veille du lancement de la campagne de cueillette des dattes.
Pour Omar Hamlaoui, phœniciculteur de la localité de Tolga célèbre pour sa datte «Deglet Nour» de haute qualité, la récolte qui n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière, les dattes n’étant que partiellement mûres, intervient dans une conjoncture dominée par les craintes de mévente, les incertitudes de la demande du marché et autres facteurs déterminant la fixation de prix par les producteurs, acheteurs et autres médiateurs. Le ralentissement qui caractérise l’actuelle conjoncture contrairement aux années précédentes pousse les opérateurs spécialisés dans l’achat et le conditionnement des dattes qui composent un maillon fondamental de la chaîne de commercialisation à appréhender sérieusement les risques de mévente sur les marchés nationaux et étrangers conséquents à la persistance de la crise du coronavirus, a encore ajouté le même investisseur. De son côté, Reghisse Kamel, exploitant d’une exploitation agricole et conditionneur de dattes de la commune de Laghrousse, a souligné que la récolte de cette saison qui s’annonce abondante s’ajoutera aux quantités invendues de la saison précédente conservées dans les chambres froides à cause de la pandémie de nouveau coronavirus. Pour lui, le retour à la normale sera de ce fait lent et nécessitera la récupération par les opérateurs de leurs investissements, l’ouverture des marchés et la disponibilité de liquidités. Pour Faiçal Agoune, agriculteur de Foughala, les phœniciculteurs dont la maturité des dattes est précoce ont dû vendre à des prix inférieurs de 50 % par rapport à la saison précédente pour écouler leur production. La majorité des dattes est commercialisée actuellement par l’intermédiaire de petits marchands de Biskra et des autres wilayas, est-il noté. La Direction des services agricoles de la wilaya table cette saison sur une récolte «de plus de 4,8 millions quintaux dattes (3,5 millions quintaux de la variété Deglet Nour) dont la récolte débutera au mois d’octobre prochain».

Safia L./APS

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img