21.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Béni-Abbès: Le périmètre agricole de Marhouma, un atout de développement de la wilaya

Le périmètre agricole de mise en valeur des terres sahariennes de Marhouma, d’une superficie de 778 hectares, constitue un atout pour le développement des activités agricoles dans la wilaya de Béni-Abbès, estiment les services de cette collectivité.
Ce périmètre agricole, qui compte actuellement 213 exploitants ayant procédé à la mise en valeur de plusieurs partie de la zone de Marhouma (21 km au sud de Béni-Abbès), notamment à Ain Sidi-Mohamed et Sadret Sidi-Ali, a bénéficié d’un programme d’électrification agricole et l’ouverture de pistes d’accès, au titre des efforts de l’Etat de promotion et développement des activités agricoles en régions sahariennes, a-t-on précisé. Au niveau de ce périmètre, ils sont 79 exploitants à avoir bénéficié récemment des aides multiformes, notamment la réalisation de bassins d’irrigation et de systèmes d’irrigation de goutte à goutte, tandis que 80 autres ont reçu leurs actes de propriété foncière, au titre des opérations de régularisation du foncier agricole, a-t-on signalé.
Outre ces opérations, il sera procédé prochainement à l’ouverture d’une antenne locale de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS), dans le but d’approvisionner les agriculteurs de la région en diverses semences, dans le but de rapprocher cet organisme public des exploitants agricoles et aussi de mettre fin à l’indisponibilité des semences dans la wilaya de Béni-Abbès, auparavant approvisionnée à partir de la CCLS de Béchar, a annoncé le wali de Béni-Abbès, Saad Chenouf, lors d’une récente rencontre avec la presse. Les secteurs agricoles et du tourisme sont de véritables vecteurs de promotion et de développement socio-économique de cette wilaya, d’où l’intérêt d’entreprendre toutes actions pour les promouvoir dans le but de la création d’emplois et de richesse, a-t-il souligné.
Selon les services de cette wilaya, il a été procédé en 2021 à la création de quinze périmètres de mise en valeur, sur une superficie de 37 000 ha, pour la mise en place d’une offre foncière agricole au profit des investisseurs, privés et publics, pour le développement du secteur agricole à travers plusieurs collectivités et zones de la wilaya qui disposent de plusieurs atouts, notamment naturels et hydriques, pour l’essor des différentes filières agricoles et d’élevage. En plus de ce périmètre agricole, la wilaya dispose d’une superficie globale de 7 740 ha, attribuée dans le passé dans le cadre de la mise en valeur des terres sahariennes à 2 299 bénéficiaires, répartis sur plusieurs périmètres et ayant bénéficié de soutien et autres aides dans le cadre des programmes nationaux de développement et de valorisation du secteur agricole, a-t-on fait savoir.

R. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img