13.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Béni-Abbès: Divers projets pour l’amélioration du cadre de vie à Igli

La daïra d’Igli s’est vu accorder une série de projets de développement, tous secteurs confondus, dans le but d’améliorer les conditions de vie du citoyen, a-t-on appris, hier, des responsables de cette collectivité située à 70 km au nord de Béni-Abbès.

Par Samy Y.

Cette collectivité a bénéficié, au titre des différents plans sectoriels et communaux de développement (PSD-PCD), de la réalisation en cours de deux châteaux d’eaux (500 et
1 000 m3) pour renforcer le réseau d’eau potable (AEP), en plus d’une opération de rénovation d’un réseau d’AEP au centre-ville d’Igli et d’un autre d’assainissement à Igli et dans la localité de Mazzer (20 km au sud d’Igli), a précisé le premier responsable de cette collectivité, Abdelkader Bouazra. La daïra verra aussi, en plus de l’aménagement de trois écoles primaires à Igli, le lancement d’une étude pour la rénovation du lycée de 800 places au chef-lieu de commune d’Igli, a-t-il ajouté. Outre ces projets, une opération d’aménagement de la salle de soins de la localité de Mazzer est également retenue, dans le cadre du renforcement des structures de soins de base à travers la région et de l’amélioration du cadre de travail des personnels médicaux et paramédicaux, selon le même responsable. Ces projets et opérations de développement, soutenus financièrement aussi par le Fonds commun des collectivités locales (FCCL), ont été marqués par le lancement des travaux de finalisation de la rénovation d’une partie de la RN-6 B, à savoir le tronçon Igli-Taghit sur un linéaire de 35 km, en vue de l’amélioration du trafic routier entre ces deux régions à vocation touristique, a fait savoir le chef de daïra. En plus de ces projets routiers, il est prévu prochainement l’ouverture à la circulation de l’ouvrage d’art sur l’oued Saoura, d’une longueur de 280 mètres. Ce pont, situé à proximité d’Igli, a été réalisé au point de jonction de deux importants oueds de la région, le Guir et le Zousfana, qui forment à partir de là l’oued Saoura dont la grande crue de 2008 a détruit plusieurs équipements routiers, d’où la nécessité de réalisation de cet ouvrage d’art, a expliqué M. Bouazra. Auparavant, cette région a bénéficié de la réalisation et la mise en service du réseau de fibre optique, dans le cadre du renforcement du secteur de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, ayant permis à plus de 1 000 abonnés (téléphonie filaire et Internet) de bénéficier du haut débit d’internet, en plus d’un centre d’hémodialyse équipé de quatre générateurs, indiquent des responsables locaux de ces secteurs.
La daïra d’Igli, qui s’étend sur une superficie de 6 220 km2, est essentiellement à vocation agricole et touristique, avec un patrimoine phœnicicole de plus de 95 000 palmiers productifs et une production annuelle estimée à plus de 30 000 quintaux de dattes. Elle compte plusieurs périmètres de mise en valeur de terres sahariennes, localisés sur plus de 8 000 hectares, a-t-on fait savoir à la Direction des services agricoles de la wilaya.
S. Y.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img