18.9 C
Alger
jeudi 22 février 2024

Benbouzid entame les consultations des partenaires sociaux: Les assises sur la santé prévues fin décembre

En prévision des assises nationales sur la santé qui se tiendront fin décembre, le ministre de la Santé multiplie les initiatives auprès des syndicats et partenaires sociaux, afin d’entamer le processus de réforme du secteur.

Par Louisa Ait Ramdane

Pour examiner les voies et moyens de réformer le système de santé ainsi que la situation des professionnels du secteur en formulant des propositions, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a entamé des rencontres en prévision des assises nationales sur la santé. A cet effet, il a reçu une délégation du Syndicat national algérien des pharmacies d’officines (Snapo). Tenue lundi au siège du ministère, cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement visant à consacrer la culture et le principe du dialogue et de la concertation avec les organisations syndicales, en exécution des directives du chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune. Lors de cette rencontre, Benbouzid a appelé à une participation massive aux prochaines assises nationales, lesquelles seront consacrées à la relance du secteur, afin de répondre aux défis et aux nouvelles questions sanitaires. Les assises de la santé sont une halte décisive pour un diagnostic précis de la situation sanitaire en Algérie, lesquelles devront donner lieu à des solutions pratiques et applicables sur le terrain.
«Ce genre de rencontres consultatives avec les différents partenaires sociaux se veut l’espace le plus propice au dialogue et à la concertation à tous les niveaux, dans le but de présenter les préoccupations et trouver les solutions aux différents problèmes soulevés dans le cadre du renforcement et de l’amélioration de la prise en charge de la santé publique, autant de questions qui sont étudiées de façon approfondie lors des assises régionales du secteur de la Santé qui se tiennent actuellement, en prévision des assises nationales prévues avant la fin de l’année en cours», a affirmé le ministre de la Santé à l’occasion. Pour sa part, la délégation du Snapo, conduite par Dr Messaoud Belambri, s’est félicitée des bonnes conditions d’organisation des assises régionales préparatoires aux assises nationales de la santé, exprimant la disposition du syndicat à participer massivement aux prochaines assises en vue d’organiser le secteur en général, et la profession de pharmacien en particulier, y compris les pharmaciens d’officine, et d’améliorer les conditions d’exercice de cette activité, aussi bien au niveau des hôpitaux que dans les pharmacies d’officine, compte tenu de leur rôle pivot.
Lors de cette rencontre, les deux parties ont évoqué la question de la publication de la liste des produits psychotropes au Journal officiel (JO), conformément à l’arrêté du 9 juillet 2015 portant classification des plantes et substances classées comme stupéfiants psychotropes ou précurseurs et aux articles 2 et 3 de la loi 04-18. Ledit arrêté vise à assurer la protection des pharmaciens dans leurs pharmacies d’officine et dans les hôpitaux.
Il a été également question des textes d’application de la loi 18-11 relative à la santé, portant sur le pharmacien, le pharmacien assistant et la formation continue.
Les membres du bureau syndical ont également soulevé nombre de préoccupations et de propositions professionnelles actuelles, notamment la formation des personnels des pharmacies et l’élargissement de l’opération de vaccination anti-Covid19 et contre la grippe saisonnière. Les deux parties ont convenu de la nécessité de relancer l’action de la cellule de contrôle et de suivi de la disponibilité des médicaments, qui regroupe des représentants du ministère de la Santé et ses partenaires, et d’examiner les questions relatives aux besoins exprimés par les citoyens.
L. A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img