12.9 C
Alger
jeudi 1 décembre 2022

Benabderrahmane à Stockholm+50: Appel à « prendre en compte les spécificités des pays en développement »

 

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a appelé, jeudi 2 juin 2022, à Stockholm, la communauté internationale à soutenir et appuyer la proposition du Président de la République, M.

Abdelmadjid Tebboune visant à créer une Capacité civile continentale de préparation et de réponse aux catastrophes naturelles en Afrique. Cette proposition a été entérinée par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) lors de leur Sommet extraordinaire tenu à Malabo en mai dernier.

S’exprimant dans une allocution au débat général de la Réunion internationale de haut niveau sur l’environnement « Stockholm+50 » à laquelle il prend part en tant que représentant du président de la République, Benabderrahmane a réaffirmé « l’engagement de l’Algérie à œuvrer avec ses partenaires pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable suivant l’approche appropriée ».

Benabderrahmane, a rappelé la décision des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA lors du Sommet extraordinaire tenu à Malabo le 27 mai dernier, qui a adopté la proposition du Président de la République, relevant que ce mécanisme « contribuera à faire face aux défis humanitaires causés par le changement climatique et les catastrophes naturelles ».

« Mon pays qui s’est engagé à financer la première Réunion pour la mise en place de ce mécanisme, appelle la communauté internationale à soutenir ce projet », a ajouté le Premier ministre.

Il a, également, mis l’accent sur l’importance de « prendre en compte les spécificités et les besoins des pays en développement qui diffèrent de ceux auxquels sont confrontés les pays développés en vue de trouver des solutions à même d’atténuer les crises environnementales et leurs effets négatifs ».

Le Premier ministre a rappelé que la « responsabilité historique » de ces crises incombe aux pays développés, qui doivent honorer leurs engagements de fournir un soutien financier et technique à leurs partenaires en développement, afin de permettre à ces derniers de contribuer aux efforts mondiaux, protéger l’environnement et atteindre la dimension environnementale du développement durable ».

Aujourd’hui vendredi, Benabderrahmane a présenté l’expérience algérienne dans la lutte contre la pandémie de Coronavirus et ses répercussions, et ce dans le cadre de la deuxième journée des travaux.

Massi S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img