16.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

Béjaïa: Mise en exploitation d’une 4e ferme aquacole de dorades

Une quatrième ferme aquacole spécialisée dans l’élevage de la dorade royale a été mise en exploitation, samedi, dans la zone côtière de Beni-Ksila, 70 km à l’ouest de Béjaïa, avec l’objectif de produire, dans 14 mois, une récolte de 150 tonnes de poissons, a-t-on appris dimanche, auprès de la Direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya.

Par Sami N.

La nouvelle structure porte à cinq le nombre de fermes installées dans la région, dont quatre sont en production et une autre installée mais non encore fonctionnelle, mais le sera une fois les dernières formalités administratives finalisées, a souligné le directeur de la pêche et des ressources halieutique de la wilaya de Béjaia, Karim Boudjemaa. «D’ici novembre, ce potentiel aquacole va produire pas moins de 650 tonnes de dorades, pour l’essentiel, et aussi du loup de mer. Neuf cages sont prêtes à la récolte», a-t-il précisé. La dernière ferme inaugurée a reçu un empoissonnement de 500 000 alevins, répartis a travers deux cages, pour une capacité de production de 150 tonnes et qui prélude à une opération identique de deux autres cages similaires, bientôt, avec un programme prévisionnel d’ensemencement total de l’ordre d’un million d’alevins et une production attendue de 300 tonnes de poissons, selon le même directeur. «Beni-Ksila est sur le point d’être une place forte en la matière. Elle se place juste derrière Chlef qui en est leader», se réjouit le directeur de la pêche qui s’est dit «très optimiste» de voir le créneau de l’élevage dans la wilaya s’envoler totalement en raison de l’entrée en production d’autres fermes aquacoles, notamment celle de la production de moules.
S. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img