4.9 C
Alger
jeudi 25 avril 2024

Béjaïa: Début d’installation des maires et des conseils municipaux

L’installation des conseils municipaux ou Assemblées populaires communales a débuté hier dans la wilaya de Béjaïa, conformément aux délais fixés par le code communal après la la validation des résultats du scrutin. Les communes ayant vu leurs Assemblées mises en place hier sont, entre autres, celles de Barbacha, Draâ El-Gaïd, Akfadou, Tifra, Kherrata, Aokas, Ouzellaguen, Tamridjt, Bouhamza et Souk El-Tennine. Les APC de Tizi N’berber et Amizour ont été installées dans l’après-midi. A Draâ El-Gaïd, la nouvelle Assemblée populaire communale a été installée hier matin par le chef de daïra de Kherrata, au niveau de la salle des fêtes, en présence de l’équipe sortante. La commune sera ainsi dirigée par des élus issus de la liste des indépendants «Alternative» et du FFS. Les indépendants ont obtenu 8 sièges et le FFS 7, sur les 19 que compte l’Assemblée communale populaire. Le FFS, qui a été devancé cette fois-ci, est contraint de signer des accords d’alliance avec les indépendants pour participer à la gestion communale. A Tamridjt, Melbou, Béni K’sila, les cérémonies d’installation des conseils communaux ont été présidées par le directeur de l’administration locale (DAL) de wilaya qui a été délégué par le wali. Ainsi, le nouveau maire d’Akfadou n’est autre que Nacer Toutou, un ancien élu APW et chef de service au niveau de la direction de l’éducation de wilaya. A Takatriout, c’est Salah Saïdani qui a été désigné président d’APC. A Tazmalt, le nouveau conseil municipal devrait être installé dans la matinée d’aujourd’hui. Pour rappel, la liste des indépendante «Assirem», conduite par Fateh Redjdal, ancien cadre de sport, s’est adjugée 11 sièges sur 19, alors qu’une autre liste de candidats indépendants, conduite par Abderrahmane Mira, a obtenu 9 sièges. Ces derniers ne comptent pas laisser le terrain vide. Avec 9 élus, cette liste dont la composante est considérée par d’aucun très cohérente, aura sans doute son mot à dire en ce qui concerne les décisions qui seront prises. Les élus de la liste indépendante «Assirem» devraient se solidariser afin de poursuivre les actions entamées sur le plan du développement local durant les deux dernières années de leur mandat.
La liste «Assirem» est surtout connue pour son ouverture sur le mouvement associatif local et sa modeste contribution à la libération des énergies enfouies chez la masse juvénile locale, ce qui l’a aidée à puiser la moitié de son électorat de la jeune génération. Notons également que les maires des municipalités de Kendira, Bouhamza, Barbacha et Souk Ouffela sont connus. Il s’agit de Allal Ayadi, Yacine Hamelat, Omar Medjbar et Nabil Tareb.
H. Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img