25.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Béjaïa : «Africa» dans les mailles de la police

Les éléments de la sûreté de daïra d’Aokas ont mis fin, au courant de la semaine passée, aux agissements malsains d’un dangereux criminel, connu sous le sobriquet d’«Africa».

Par Hocine C. 

Cet individu est recherché par la police pour son implication dans de nombreuses affaires criminelles. «L’arrestation a eu lieu après une plainte déposée par un citoyen victime de vol d’argent et un téléphone portable», indique un communiqué de presse de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Béjaïa. La victime a été agressée au niveau de la plage et délestée de son téléphone mobile et une somme d’argent. L’enquête menée par la police a abouti l’identification du malfaiteur par la victime. Interpellé, il a été présenté devant le parquet et placé sous les verrous à l’issue d’une comparution immédiate. Les éléments de la sûreté de daïra d’Aokas ont également réussi à récupérer une moto, objet d’un vol perpétré par un malfaiteur originaire d’une wilaya voisine. Selon le communiqué de presse de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Béjaïa, «les investigations menées par les enquêteurs, suite à une plainte pour vol déposée par la victime, ont donné lieu à l’identification de l’auteur du méfait suite à l’utilisation de moyens techniques modernes sur les lieux du méfait. Il s‘agit de K.O., âgé de 48 ans et natif d’une wilaya voisine. L’auteur du vol a été présenté devant le parquet suite à une comparution immédiate et écroué.

Hocine C. 

 

1 633 contraventions dressées le mois dernier

Pas moins de 11 915 appels téléphoniques ont été enregistrés par les services techniques de la sûreté de wilaya sur les numéros verts et de secours 15-48, 17 et le numéro 104 spécial mineurs durant le mois de janvier écoulé. Parmi ces communications, on retrouve «561 signalements d’accidents, crimes et délits dont les atteintes aux biens publics et privés, atteintes aux personnes au moment de leur déroulement», indique la cellule de communication de la sûreté de wilaya dans son bilan. Il a, par ailleurs, été enregistré 11 273 appels de secours, demandes d’intervention de la police, demandes explications,
d’orientations, de conseils et d’informations. Ceci alors que «81 appels étaient destinés à signaler des accidents de la route et découvertes de
cadavres», ajoute la même source.  S’agissant de la sécurité routière, les unités de la sûreté présentes sur le territoire de la wilaya ont enregistré 15 accidents de la route durant le mois de décembre dernier. «La principale cause reste le facteur humain», précise-t-on. Ces accidents ont fait 16 blessés et heureusement pas de décès. Il a également été dressé «1 633 contraventions, dont 31 à l’encontre des conducteurs des deux roues pour manœuvres dangereuses, absence de papiers et non port de casque de sécurité», souligne la même source, faisant part de 92 délits routiers, dont 9 cas commis par les motocyclistes. Par ailleurs, 683 permis de conduire ont été retirés, dont 25 à l’encontre des conducteurs des deux roues, et 88 véhicules et 9 motos ont été mis en fourrière, outre
10 171 véhicules contrôlés et 19 sorties de surveillance par radar effectuées durant la même période. Celles-ci ont donné lieu à 230 infractions pour excès de vitesse, selon toujours la même source.
H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img